18/06/2008

Mais qu'est-ce qu'il f(oot) ici?

Oui, je sais, c'est facile et très futile! Mais ce beau wagon photographié le 18 mars dernier nous est venu d'Amersfoort (NL). A déchiffrer les nombreuses inscriptions, ont voit qu'il appartient à Voestalpine (conglomérat autrichien issu de Hermann Goering Stahlwerke) ou plus précisément à l'une de ses filiales hollandaise. Des pros, au-dessus de tout soupçon - on lira sur leur site que l'entreprise dépasse toutes les les normes légales et morales (!)- venus livrer du ballast et qui s'engagent, le cas échéant, à le reprendre en vue de le recycler.

Marchandise destinée. What else?, à l'embranchement de Nespresso d'Avenches. J'y ai repensé alors que les Hollandais gratifiaient la pelouse du stade Saint-Jacques d'une nouvelle pelouse amenée dans 26 camions réfrigérés. Dans ce cas, c'est l'UEFA qui règle les faux frais (avec son argent de poche).

125395289.jpg
Changement de sujet, quand même lié à la pluie. Me demande si nos nombreux amis hollandais ont eu la chance de déguster une délicieuse fondue. Parce que c'est pas évident et presqu'aussi difficile que de trouver de l'Edam qui ne soit pas autrichien ou suisse.
Les A.O.C se perdent.
Ce qui me ramène à mon propos ferroviphatique. Une revue spécialisée distinguait une bonne dizaine d'origines dans le ballast des voies de la SNCF. Une diversité que l'on ne retrouve pas sur nos réseaux miniatures. Chacun connaît la recette: colle blanche, eau et liquide lave-vaisselle... Vive la diversité! (j'ai vérifié: ballast ne prend pas de e final). Notre ami Christian va sans doute nous laisser un commentaire avisé sur ce grave sujet, laissé pour compte et pourtant aussi complexe que la broderie!

17/06/2008

Images muettes

43258453.jpg

 

Automates que l'on trouvait sur les quais de gare dans les années cinquante et qui pour 20 centimes montraient de petits films aux images saccadées. Films de Charlot... en 8 mm selon un procédé Baur de Stuttgart. Comme on peut le constater sur la photographie de Jacques Thévoz, le visionnement relevait de l'acrobatie. Et quand la maman voulait aussi voir les images, la séance s'achevait bien trop rapidement. Frustrant la distraction sur le quai I. Heureusement, il y avait les trains! Est-ce ainsi que nous sommes devenus ferrovipathes?

Jacques Thévoz a vendu son fonds photographique à l'Etat de Fribourg en 1980 (80 000 clichés et quelques films pour 20 000 francs!). La photo ci-dessous figure sur la couverture de l'album que la Bibliothèque cantonale lui a consacré.

La photographie transforme les rapports de l'homme et du monde sensible, les accroît considérablement.

(d'une lettre de Jacques Thévoz à Charles-Henri Favrod)

1558379826.JPG

15/06/2008

Bleue comme une orange

359786747.jpgL'enthousiasme batave sur la Place fédérale empêche Moritz Leuenberger de travailler. Alors, il alimente le buzz sur son blog: "Je suis une orange". Quand le chef rêve, les employés surfent et lui font remarquer que le Joe Dassin de sa jeunesse n'est pas Paul Eluard! Le chef du DETEC peut maintenant fredonner: "Et j'étais comme la lune Pas fier de moi..."

Moritz persiste et signe. Si vous voulez vérifier et êtes d'avis qu'il n'y a pas de mal à se faire du lien, voici le sien:

 http://moritzleuenberger.blueblog.ch/static/la-lune-pas-l...  A quand son prochain billet sur un autre sujet géopolitique d'importance -la sortie du CD de Carla Bruni?

J'ai découvert la source des troubles de Moritz dans ce semi-remorque  plein de bière et ronronnant à Avenches Plage. Avant la rencontre fatidique de ce vendredi 13. Pays-Bas - France. Le poème d'Eluard, La terre est bleue comme une orange, prendra une autre résonance.

Le calme avant la tempête. Ce jour, le ciel et le lac de Morat avaient revêtu les couleurs translucides des Maîtres hollandais du XVIIe siècle.

153695515.jpg

 

15:12 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

13/06/2008

Blogosphère

Elle fait son entrée au Robert 2009. Et alors? Enlevez l'accent grave, vous serez en terrain conquis; écrivez blogue ou blog, deux graphies admises au Petit Larousse 2008. Nos amis canadiens qui font un travail de titan en matière de défense du français, nous proposent carnétosphère pour synonyme et recensent 125 concepts de base relatifs à la blogosphère:

http://www.olf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/diction...

Par mon "besoin compulsif de mettre à jour sur une base quotidienne mon blogue et de prendre connaissance des commentaires reçus", je suis atteint de blogodépendance. Un mal contagieux? Les blogues finissent-ils par tous se ressembler, comme j'ai pu le lire? Dans l'air du temps? On peut le craindre, par effet de contagion. Dans mes derniers posts, je cite Claude Roulin, le seul homme qui réussit à m'amener à un match à la Pontaise, mon activité de coupe-citrons à Cully (revenu en mémoire en entendant Philippe Dubath à la RSR et en lisant depuis lors que le terrain du FC Vignoble est le "plus beau du monde"). Et maintenant, ces insectes Oranje...

Blogosphère... blogosphère. Est-ce qu'ils ont une gueule de blogosphère?

565196160.jpg

 

 

 

02:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

12/06/2008

NW: ça marche!

924372608.jpgLe nordic walking à Corcelles p.P. marche fort. Je fus étonné de voir quelques aînées s'élancer hier sous la conduite d'une monitrice qui aurait pu être la petite-fille de l'une d'entre elles. Je me suis lancé à leur poursuite pour la photo. Hélas sans succès. Seul témoin, ce petit renard  encore tout ébahi par la performance de ces dames.

Plus tard dans la soirée, trois jeunes femmes aux mollets tendus déroulent leurs bâtons d'une manière canonique et en ignorant résolument ce match qui mobilise la nation. Pas de water-polo pour elles, peut-être un peu de kaïak, car l'orage ne les aura pas épargné.

Cudrefin, qui compte un millier d'habitant et cinq fois plus durant la période estivale, vient de baliser des parcours de marche. Le départ se situe en face du camping à côté de la salle polivalente. L'itinéraire de 7 km offre des points de vues intéressants ainsi que de judicieux panneaux permettant de s'initier à ce sport bientôt aussi populaire que le vélo. Le retour nous fait découvrir d'intéressantes constructions d'un commune en pleine expansion, dirigée par l'inamovible Claude Roulin, un camarade du gymnase de la Cité. Enfin,on passe tout près du port, on s'y arrête, histoire de ne pas porter attention au chrono...

1153249091.JPG

16:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |