28/04/2011

Paris-Belgrade-Kaboul #9

Route de nuit jusqu'à Belgrade que nous atteignons avec une avance confortable, heureux de retrouver d'autres concurrents au contrôle de passage à l'entrée de la ville. Déjà 1800 kilomètres depuis Paris. Etape facile: 23 concurrents (sur 499 voitures) n'arriveront pas dans les délais.

PICT0051.JPG
PICT0050.JPG

La nuit est courte. Réveil aux sons des bicylindres et départ à l'aube !

PICT0053.JPG
Quarante ans après, l'itinéraire à l'abandon par l'ex-Yougoslavie est bien moins rapide: il faut traverser quatre frontières avant d'arriver en Turquie. Le trafic passe maintenant par l'Italie et la Grèce.
La meurtière Gastarbeiterstrasse (v. wikipedia) n'est plus qu'un souvenir comme ce raid Citroën. L'état du monde a mis fin à l'aventure et au grand tourisme! Sans le savoir, nous approchions de la fin des trentes glorieuses!
Entraves politiques, introduction des limitations de vitesse (les 90 /130 km/h généralisés, trois ans plus tard en France...). Le premier choc pétrolier a sans doute facilité l'introduction de ce genre de mesures alors que les ceintures de sécurité obligatoires se heurtent a pas mal de résistance...  
Mesures qui feront drastiquement diminuer le nombre des victimes de la route. Nous n'y pensons pas. Pour notre salut, il s'agit surtout de préserver nos montures. Il n'y a pas de voiture-balai sur Paris-Kaboul !