06/09/2009

"La Messe allemande"

Jamais une messe n'aura recueilli autant de chanteurs que lors de cette Schubertiade payernoise. Bon d'accord, ça s'écrit au singulier. Mais André Charlet, son papa, en a dirigé tellement depuis 1978 alors que l'événement musical le plus important de Suisse est devenu tellement diversifié que l'on me pardonnera la coquille de mon précédent billet.

Remarquez qu'elles existaient déjà (au pluriel) du vivant du compositeur. Mais trente ans déjà, ça fait un bail pour les nombreux fidéles. Les spectateurs-chanteurs ont pris de l'âge (ça se voit) sans perdre de leur enthousiasme. Dans quarante ans, il nous dirons que Payerne, "c'était Woodstock, la boue en moins!".

 Au niveau des artistes, la relève est assurée. Le public suivra.

schubertiades3 019.jpg
schubertiades3 010.jpg
beaucoup, beaucoup de monde...
schubertiades3 007.jpg
schubertiades3 037.jpg
et même un réfractaire.
Comme Claude Debussy, il doit penser que Schubert:                                 schubertiades3 027.jpg
"C'est inoffensif. ça sent le fond de tiroir des vielles filles de province."
Ou alors, il n'aime pas La vie côté culture. Slogan d'Espace 2.
Moi, j'aime bien la culture côté vie. Espace 2 s'y emploie d'ailleurs et nous invite déjà
à prendre de nouvelles habitudes avec plus de direct et d'interactions à partir de la mi-automne.
Espace 2 est devenu tellement multimedia que vous verrez des photos (de bien belles) sur le site
Enfin, si certains, comme moi, chantent faux, Payerne a bien joué :organisation parfaite !!!

18:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rsr, espace2, schubertiade | |  Facebook |

05/09/2009

Schubertiades dowtown

002.JPGQuand les mélomanes envahissent la cité de Payerne, ça nous fait... autrement. Il fait beau,  il y a de la belle musique, celle dont on dit qu'elle adoucit les moeurs.

Quoi d'autre? On ne reconnait plus la ville devenue zone piétonne. Et c'est comme si l'on avait débranché les lieus branchés. Beaucoup d'enfants mais peu de jeunes (ceux que l'on nommerait des festivaliers). Comme quoi, il faut bannir  les lieux communs: si la musique adoucit les moeurs, elle prend son temps à voir les nombreuses têtes grisouilles parmi les auditeurs.

A propos lieux: difficile de se repérer parmi les nombreuses salles et les 160 concerts proposés.

050.JPG
Le programme fourni sert d'ombrelle quand on auditionne le Kiosque à musiques.
029.JPG
Jean-Marc Richard, l'incomparable animateur de l'émission, reconnaissable de face comme de dos, a poussé la galanterie jusqu'à tourner les pages lors de l'interprétation d'un tango d'Astor Piazzola. Magnifique! Je me serais aussi mis à genoux devant la violoncelliste...
Feelings... avant le concert de l'OSR dans l'Abbatiale affichant complet101.JPG
Ce qui augure d'une Messe allemande dominicale faisant un tabac.

23:10 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : schubertiade, payerne | |  Facebook |