21/11/2012

Loisirs créatifs

La FAMA, à Bulle, salon suisse du modélisme se renouvelle chaque année et réserve de belles surprises aux visiteurs. L'intérêt ne se limitait pas aux maquettes ferroviaires et circuits d'autos miniatures.

On a pu y admirer de belles reconstitutions des épaves lémaniques découvertes par Gilbert Paillex au moyen de son robot Deep-eye.

fama, famasuisse, bulle, modélisme

L'èpave du Rhône fut découverte en 1984 par le lausannois par 300 mètres de fond. Le vapeur coula le 23 novembre 1883 suite à une collision avec le Cygne au large d'Ouchy.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

Le bassin accueillait une grande flottille dont ce Cutty Sark dont les voiles sont individuellement radiocommandées.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

 On apprend à conduire des poids lourds à tout âge.

Le cinéma miniature à l'èchelle 1:25e présenté par Corinne Charbonnier de Romorantin a plu aux petits et grands...

fama,famasuisse,bulle,modélisme

fama,famasuisse,bulle,modélisme

http://cinemaquette41.skyrock.com  

L'artisanat à 'Espace Gruyère se déclinait sous de nombreuses formes.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

09/02/2012

Une passion ferroviaire

2011 12 02_0407.jpg

 

Les gens de la contrée d'Oron-la -Ville ont eu bien de la chance de pouvoir admirer à loisir durant les Fêtes le magnifique réseau de Jean-Michel Mayor d'Ecoteaux.

Un réseau métrique à l'échelledu 22,5 ième s'étendant sur une centaine de mètres, occupant la plus grande salle du centre sportif.

Fruit d'une passion réalisée depuis un quart de siècle, l'oeuvre séduit petits et grands par son réalisme et sa poésie. Il faut beaucoup d'imaginaire pour retracer l'atmosphère des tortillards d'antan!

Une belle locomotive aux armes d'Oron, immatriculée au RHB. Il ne s'agit pas des Chemins de fer rhétiques mais du Régional de la Haute-Broye !

Une compagnie privée, au même titre que le Jorat Express ou que les TGV ( tramways du Gros-de-Vaud) qui circulent à l'écart des grandes lignes.

2011 12 02_0415.jpg

Le réseau longe des bâtiments typiques du canton de Vaud. Ils ont été sculptés dans du sagex par Bernard Livet,  fleuriste à la retraite et grand copain de Jean-Michel Mayor. 

2011 12 02_0381.jpg
L'église de Saint-Sulpice est ainsi représentée comme celles de Bretronnières et de Château-d'Oex.  Ou encore le château de La Sarraz...
2011 12 02_0402.jpg
Le réseau Rail Passion IIm sera présenté prochainement dans les plus grandes expositions ferroviaires de Cologne et de Duisburg. Les rails d'un écartement de 45 mm, propre aux trains de jardin pouvant circuler par tous les temps, ont fait le succès du LGB commercialisé depuis 1968.
2011 12 02_0384.jpg
2011 12 02_0379.jpg
2011 12 02_0399.jpg

19/12/2010

L'objet perdu

par un enfant entre temps devenu adulte. Je l'ai trouvé voici quelques décennies sur une marche d'escalier du passage sous voies de la gare de Lausanne.

Une jolie flèche rouge. Un jouet Made in in Switzerland qui porte encore des plaques de 3e classe (supprimée en 1955). Une date,3.53, est marquée à l'intérieur.

D'une longueur de 175 mm, l'engin  en métal injecté correspond à un modèle HO de taille réduite. Pourtant l'écartement est de 20 mm! Le jouet était probablement muni de pneu. A y regarder de plus près, l'entraxe est de 16 mm. On pouvait donc aussi le déplacer sur son réseau ferrovaire. Le génie helvétique!

DSC_0016.jpg
Ce jouet était produit par l'INJECTA AG Teufenthal. Il porte également le poinçon INCA. La firme employait à l'époque plus de 800 ouvriers. Elle fabriquait également des machines à travailler le bois.
L'entreprise et son effectif de 240 collaborateurs passa en main étrangère en 2004. Un communiqué du 8 septembre 2010 annonce la fermeture définitive de l'entreprise en raison du cours de l'euro et de la baisse des commandes. Un coup dur pour 110 travailleurs. Pourtant Injecta livrait des clients prestigieux: Bentley, Bang Olufsen, Audi...
La petite commune argovienne de Teufenthal héritera d'une grande friche industrielle en perdant ce fleuron aussi mythique que son château de Trostburg
(image Sandro Senn, Wiki commons).
Trostburg_in_Teufenthal, sandro senn.jpg

 

 

25/05/2010

Eurominiatures 2010

DSC_0009.jpgLa télé et les jeux vidéo n'auront pas réussi à freiner l'enthousiasme des jeunes et des moins jeunes passionnés de maquettes et de figurines. La biennale de Payerne consacrée à cet art de la reproduction en 3 D à toutes les échelles recouvrait tous les modes de transport et de personnages historiques ou inventés. Ainsi Clay Regazzoni côtoyait Napoléon, des fées, des cheminots et même des mangas.

Les plus beaux modèles ont été primés. A l'instar de la photographie, on peut également dire que l'histoire du modélisme c'est aussi l'histoire en modèle réduit. Un joli raccourci. Ceux qui auraient manqué le rendez-vous devront attendre le week-end de Pentecôte 2012 !

L'Aqua Club romand était dignement représenté par une extraordinaire maquette navigante du clipper Cutty Sark, un des derniers voiliers marchands construit en 1869. L'original exposé à Londres, malheureusement incendié en 2007, devrait bientôt retrouver sa splendeur.

DSC_0007.jpg
Commencée en 1968, la maquette (au 1/28e) a nécessité 12 000 heures de travail!
42 treuils et autant de servos permmettent de télécommander les voiles
et les vergues. Le skipper doit être un vrai pro !   
DSC_0008.jpg
DSC_0002.jpgSans doute plus ludique, un réseau de 100 mètres carrés en Legos avec des villes, des ports et des aéroports avec un grand circuit de trains. Certains tractés avec des machines du BLS. 
On n'ose pas imaginer les nombre de pièces... 
DSC_0006_modifié-1.jpg
Les petites autos à l'échelle du 43ième... Clay Regazzoni à l'interview à l'issue des essais du GP du Brésil 1982. Il pilotait une Shadow avec un étrange marquage publicitaire.
DSC_0016.jpg
                                              

25/01/2010

Gigantisme et réalisme puissance N

modell_1619.jpg"En miniature, le traiN, ça s'écrit avec N", parole d'un amateur éclairé, Christophe. N désignant l'écartement (9mm) d'un petit train électrique lancé il y a une quarantaine d'années en vue de pouvoir facilement prendre place dans des appartements de plus en plus exigus. Les modèles sont à l'échelle 1/160ième.

Si un simple ovale tient sur un bout de table, les ferroviphiles ont rapidement compris que cet écartement permettait de créer des réseaux réalistes. Notre Christophe et quelques amis, familiers des visiteurs des expos ferroviaires, s'attaquent maintenant à certaines portions du Gothard. On peut suivre l'évolution de leur projet sur leur blog

Un cerf-volant tenu par un Preiser au 160e, ça tient sur un centimètre. Mais attendez la suite. Je ne voudrais pas décourager mes amis, ni les mettre au défi...

Mais ce détail figure sur un réseau de 750 mètres carrés ! Du jamais vu...

Le réseau reproduit fidèlement la gare de Stuttgart et de ses alentours.

Il est l'ouvre d'un seul homme. Wolfgang Frey, un ancien cheminot, y travaille sans relâche depuis plus de 30 ans. Tous les bâtiments sont "scratchbuilt".

Comme la ville se modifie rapidement, on se trouve en présence d'une oeuvre muséale. Malheureusement, le réseau situé sous une station de la S-Bahn n'est pas accessible au public pour des raisons de protection du feu. Vu sa taille, il est difficilement déménageable...

Alors, on se contentera de quelques vues (Franziska Kraufmann) tirées d'un quotidien local.

modell20_1629.jpg
modell55_1644.jpg
Le poste de commande est digne d'une grande gare...
modell21_1629.jpg
Une quarantaine de photos supplémentaires sur le site des Stuttgarter-Nachrichten.
Ce réseau a-t-il déjà été présenté de manière plus détaillée dans un autre média ?