18/08/2008

TERRITET-GLION, passé en devenir

Le 19 août 1883, le funiculaire Territet-Glion était inauguré. A 125 ans, il se porte comme un charme, sans doute porté par les jeunes filles russes et chinoises -apprenantes de l'étiquette internationale- qu'il transporte. l'Horaire est fourni de 5h25 jusqu'à plus d'heure grâce au Funi Pyjama!

Dès 1892, il permit le raccordement au CF à crémaillère des Rochers-de-Naye. C'était même le seul moyen d'atteindre le sommet, puisqu'il fallu attendre 1909 pour que la ligne parte directement de Montreux. Rappel historique pour expliquer ces curieux entrepôts desservis par un pont transbordeur photographiés à Glion.

glion 038.jpg

Jusqu'en 1975, la propulsion était assurée par du ballast hydraulique dans la voiture descendante. Lorsque les voitures ont été remplacées, la crémaillère Riggenbach destinée au freinage d'urgence a été supprimée. A l'époque une véritable sensation technique, fabriquée dans les ateliers de la Centralbahn à Olten, vu la pente atteignant 570 pour mille.

glion 030.jpg

19:53 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : funiculaire | |  Facebook |

12/08/2008

Un belvédère bientôt centenaire

                                                                                          Belvédère, un mot vieillot et plein de charmeasonloup.jpg. Celui de Sonloup perd un peu de son attrait puisque l'hôtel vient de fermer. Une grande vente de vaisselle et de mobilier s'y déroule aujourd'hui et jeudi. L'occasion peut-être d'emporter un meuble en funiculaire au moyen de cette grue antique.  
                           
Le funiculaire électrique Les Avants-Sonloup (LAS) a été mis en service en 1910. Il franchit une dénivellation de 180 mètres pour atteindre l'altitude de 1156 mètres. Transformé en 1951 et entièrement automatisé en 1980, il a toutefois gardé le charme des anciennes voitures rouges.
L'entreprise appartient depuis son origine au MOB. La desserte de base est de 20 minutes mais le funi ne fonctionne qu'à la demande. Pour accéder au voitures, il faut presser un bouton qui actionne une sonnette. La circulation est plus intense en hiver. Il est possible de louer des luges et de redescendre sur la route transformée en piste de 2,1 kilomètres.
Particularité de ce chemin de fer, il est entièrement rectiligne à l'instar du Territet-Glion construit un quart de siècle auparavant. En dépit de la fermeture du restaurant sommital, le LAS devrait allègrement devenir centenaire en 2010!
glion 020_edited.jpg