20/08/2008

Les filles callipyges des Jeux

Recherchant dans le dictionnaire un terme qui ne pouvait s'y trouver, voici un adjectif de circonstance à l'heure où les médias olympic 021.jpgnous comblent de belles images venues de Pékin. Pensez au beachvolley et vous comprendrez. Callipyge veut dire qui a de belles fesses. Rien de choquant. En revanche entendre des journalistes parlant des filles, pédalant après les hommes, me semble discriminant, voire un outrage à madame Longo qui pourrait être la mère de Cancellara.

Un peu d'égalité dans les propos ne contreviendrait pas à la Charte olympique, nonobstant la composition du C.I.O.

Le fait de devoir appeler Madame une jeune apprenante, pour ne pas dire une gamine, me paraît parfois encore un peu déplacé, sinon franchement hypocrite. Je m'y fais, tout comme j'apprécie que des personnes respectables puissent encore défunter dignement après une vie bien remplie avec le titre de Mademoiselle dans leur avis mortuaire.

So, meine Damen und Herren parfois trop adonnés à une Sprachregelung  transgressant les frontières linguistiques et du bon sens...

 

Cela dit, la Vénus, la sportive callipyge trônant devant le Musée olympique de Lausanne est une très belle statue!

Vivante, on dirait d'elle qu'elle a un beau cul. La connotation est différente... et il y a bien des hommes callipyges!

 

 

 

Ouchy, 18.3.2008olympic 020.jpg