21/11/2012

Loisirs créatifs

La FAMA, à Bulle, salon suisse du modélisme se renouvelle chaque année et réserve de belles surprises aux visiteurs. L'intérêt ne se limitait pas aux maquettes ferroviaires et circuits d'autos miniatures.

On a pu y admirer de belles reconstitutions des épaves lémaniques découvertes par Gilbert Paillex au moyen de son robot Deep-eye.

fama, famasuisse, bulle, modélisme

L'èpave du Rhône fut découverte en 1984 par le lausannois par 300 mètres de fond. Le vapeur coula le 23 novembre 1883 suite à une collision avec le Cygne au large d'Ouchy.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

Le bassin accueillait une grande flottille dont ce Cutty Sark dont les voiles sont individuellement radiocommandées.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

 On apprend à conduire des poids lourds à tout âge.

Le cinéma miniature à l'èchelle 1:25e présenté par Corinne Charbonnier de Romorantin a plu aux petits et grands...

fama,famasuisse,bulle,modélisme

fama,famasuisse,bulle,modélisme

http://cinemaquette41.skyrock.com  

L'artisanat à 'Espace Gruyère se déclinait sous de nombreuses formes.

fama,famasuisse,bulle,modélisme

27/01/2012

Poux du ciel

L'incroyable vol de Donat Guignard dans son avionette au-dessus du Léman a fait l'objet d'une exposition au musée de Sainte-Croix ainsi que d'un joli film présenté voici deux ans.

 Au cours de son vol inaugural, le constructeur-pilote venait de battre, le 14 octobre 1938, trois records: voler plus d'une heure, faire plus de 100 kilomètres et plafonner à plus de 2000 mètres. 

Les poux du ciel ont toujours été interdits. Sans doute à juste raison, car ces engins artisanaux avaient tendance à se retourner rendant ainsi l'atterrissage plus que problématique !

Fin 1935, une exposition de ces engins volants s'était tenue à Lausanne, sur la place de la Riponne dans une tente louée à l'Armée du Salut. Le pou de Guignard sera également présenté au Salon de l'auto 1936.  

Lors d'un récent passage dans le Musée gruérien, je suis tombé sur cette intéressante photographie. L'entreprise Firmann, constructions métalliques et fonderie de cloches, existe toujours. Il semble même qu'elle ait conservé quelque lien avecl'aviation locale.

Quant à Mignet, l'inventeur du pou du ciel, l'aventure s'est poursuivie dans les ULM et sa société vient seulement de s'éteindre. Un site vraiment intéressant ! 

bulleFirmann.jpg
Fabrication du "pou du ciel" dans les ateliers
Firmann. Bulle, novembre 1935
Photo Glasson musée gruérien Bulle

Un livre: Entre ciel et rêve, Donat Guignard, Les Cahiers du Balcon du Jura, 1990, Journal de Sainte-Croix 

14/04/2010

Les Gastlosen d'Emmanuel Gavillet

50.jpg

 Magnifique exposition à Bulle. Avec le privilège de croiser Emmanuel Gavillet, l'auteur de ces images qui séduiront forcément tous les amateurs de photographie. 

DSC_0015.jpg
Un vibrant plaidoyer du noir et blanc et du retour à l'analogique. Pour nous apprendre à mieux voir. il est question d'exploit sportif dans l'extrait de presse ci-dessous. Cinq prises de vue au maximum au cours d'une journée, un matériel pesant 30 kilos: chambre Sinar de 20/24 cm permettant d'atteindre une profondeur de champ et un niveau de détails exceptionnels.
Hormis le film du making of "Argentica Montana" et sa version courte en stop-motion, ces clichés ont fait l'objet d'un ouvrage.
Un jeune photographe qui a déjà une oeuvre. A relever ses expéditions sous-marine. Il parvint à repérer et à photographier l'ancre du pourquoi-pas? qui sombra lors de l'expédition polaire du commandant Charcot.
 
Le Musée gruérien dévoile des clichés vertigineux sur les Gastlosen (ats)
"Le photographe Emmanuel Gavillet a réussi à apprivoiser les "Gastlosen": le Musée gruérien expose jusqu'au 29 août une cinquantaine de grands tirages en noir et blanc, qui sont autant de témoignages d'une grande maîtrise artistique, technique et sportive.

Ses tirages d'une profondeur et d'une netteté vertigineuses témoignent d'une technique aboutie et d'une grande finesse dans le traitement de la lumière. Au-delà de la représentation d'un paysage de montagne, "Gastlosen" est aussi une quête intérieure et une recherche sur la matière - la neige, la glace, la roche - qui entraîne le photographe aux frontières de l'abstraction.

Massif de 12 kilomètres de parois abruptes et hostiles entre les cantons de Fribourg et de Berne, les Gastlosen, ces "inhospitalières", ne sont pas à la portée du premier venu. Le film "Argentica Montana" raconte l'histoire du projet et permet de se faire une idée des conditions matérielles de sa réalisation."

07.jpg
pourquoi-pas-ancre1.jpg

 Plus sur le site du réalisateur:  www.pourquoi-pas.ch

27/03/2010

L'heure du thé pour l'heure d'été

Une bien joiie formule pour un changement d'heure. C'est aussi une invitation à la cantonnade lancée par les musées en Gruyère qui offrent l'entrée gratuite et la boisson ce dimanche 28 mars. Depuis peu, ces musées, une dizaine, se sont constitutés en  un réseau allant de Romont à Saanen.

Des musées cultivant la diversi-thé; il y en a pour tous les goûts. Ainsi, pour célébrer "l'heure des thés", le musée Giger vous servira un thé alien et l'espace Ballon de Château-d'Oex vous désaltérera avec son thé au-dessus des nuages...

DSC_0030.jpg
Musées pluriels. Celui de Bulle est sans doute le plus représentatif et le plus important. Ouvert grâce un legs de Victor Tissot en 1917 (qui fut notamment rédacteur en chef de la Gazette de Lausanne à l'âge de 23 ans!), installé dans un bâtiment moderne en 1978 et toujours up to date,
il fermera ses portes à fin octobre pour rouvrir d'une manière encore plus dynamique.
L'extrarodinaire expansion de Bulle est notoire: trois maquettes de la ville permettent d'en prendre la vraie mesure. Enfin, le musée abrite une extraordinaire exposition photographique. Incontournable à mes yeux et, par bonheur visible jusqu'au 29 août 2010. Les grands formats d'Emmanuel Gavillet valent le voyage!
DSC_0013_modifié-1.jpg
DSC_0006.jpg
DSC_0011.jpg
25.3.2010

 

 

22:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bulle, musées, gruyère | |  Facebook |