01/11/2009

Littérature et vélocité dans un rucksack

L'unique GP automobile de Montreux ne me laisse pas. Par les détours du net, je suis conduit vers un texte du bibliothécaire de la commune de Brescia accompagné d'une photo montrant un sac de montagne de l'armée suisse. Le sac est accroché à une auto et me rappelle une mienne photo.

083.JPG
Très belle Alfa participant à la montée historique du Marchairuz avec ses roues jumelées et à l'effigie du  cheval cabré de la Scuderia Ferrari. Petit détail, contemporain, mais pas d'origine: les sacoches de cuir provenant de la cavalerie suisse... Récup, comme le rucksack ! Avec le Net et une voiture originale, l'anonymat des déplacements n'est plus garanti. Il est vrai que la belle portait encore la marque des Mille Milles 2009...
Mais revenons à Montreux et à la littérature. François Nourrissier, dans Un petit Bourgeois, se remémore avoir parcouru  la rectiligne entre Clarens et la Tour à plus de 180 km/h. Plus tard, avec l'âge et les limitations, l'illustre membre de l'académie Goncourt  fera la subtile distinction entre vitesse et rapidité. La seconde étant une manière d'avancer sans traîner qui s'apparente à l'eco-drive.
 En route, je pense souvent à cette distingo, bien que je ne puisse plus  en citer la référence. Alors que le texte d'Ennio Ferraglio (le bibliothécaire) sur le rapport entre livre et vitesse me porte déjà plus loin. Traduisons:
"... Aucun moyen mécanique ne peut dépasser ou même égaler la vitesse de la pensée quand elle est stimulée par les mots d'un livre. "
Lecture à haute voix comparable au bruit d'un moteur pour notre auteur. "Cela dit, la comparaison avec les livres et la lecture ne me paraît pas hasardeuse. Le lecteur accomplit une expérience similaire à celui qui expérimente la vitesse pure. Tous deux accomplissent une action qui n'est pas étroitement liée à l'utilité telle qu'on l'entend. (...) L'inutilité pratique d'aller vite et l'inutilité pratique de la lecture sont étroitement liées, comme l'inutilité de la peinture, de la musique et de la culture des bonsaïs; mais, c'est au travers de cette "inutilité" pratique que nous engrangeons les aliments qui nous permettrons d'affronter l'hiver de l'esprit."
Vero e ben trovato, je vous dis!
Campioni
Ennio Ferraglio

Responsabile del Settore Biblioteche del Comune di Brescia

(traduzione e fotos da blagueur)

072.JPG

30/10/2009

GP automobile de Montreux

Derniers jours, jusqu'au 8 novembre, au Musée de Montreux de la rétrospective consacrée au Grand Prix de Montreux qui s'est couru le 3 juin 1934.

montreuxGP 003.JPGEvénement de taille sur le plan local et dans l'histoire du sport automobile. Circuit automobile en pleine ville, il pouvait supporter la comparaison en matière de notoriété avec le GP de Monaco (remporté cette année par un certain Guy Moll, jeune pilote algérien talentueux et téméraire). Montreux soucieux de retrouver sa grandeur de la Belle Epoque se lança corps et âme dans l'organisation d'un Grand Prix automobile. Il sera doté de 32 000 francs de prix, une fortune pour l'époque! Quant à la coupe, avec son socle de marbre, elle pèse lourd...

Ce GP n'aura pas de suite. Le GP de Suisse, lancé quelques semaines plus tard sur le circuit de Bremgarten prendra la relève. Guy Moll est sur la ligne de départ à Montreux. Engagé dans la jeune et déjä prestigieuse Scuderia Ferrari au même titre que Varzi et le comte Trossi qui tous courent sur des Alfa Romeo. Compétition palpitante: Phi-Phi Etancelin sur Maserati mène la course jusqu'au 88e des 90 tours. Sur ennnuis de freins, il doit céder la place à Trossi après trois heures de course à la moyenne de 100km/heure et des poussières.

 Achille Varzi, troisième, poursuivra sa carrière en Argentine, où il rencontre le jeune Fangio. Le pilote italien connaîtra une fin tragique, le 1er juillet 1948, lors des essais du GP de Suisse et d'Europe, à Berne.

Parmi les 12 partants à Montreux, un seul Suisse, le vaudois Braillard. Grâce aux cahiers d'un mordu de 13 ans qui collait les photos de ses idôles, on le voit prendre le départ en habits militaires. On ne plaisante pas avec le Règlement de Service !

Les cahiers de l'écolier Viquerat et ses dessins; une émouvante source historique.

Enfin, j'ai longuement comtemplé la Maserati de l'anglais Hamilton. Trente ans plus tard, il l'avait toujours! Avec mon ami Nanard, nous l'avons vue sur un plateau accroché à une ... Invicta! C'était à Lutry par un soir d'orage et le malheureux Hamilton était complètement trempé. il se rendait à une course historique à Monza. BalayantmontreuxGP 002.JPG nos soucis pour sa santé, il nous avait lancé avec un sourire entendu: "Passion !"

Nous avons compris.

Remarquez le prix des places, ce n'était pas donné!

Quant aux Invicta c'était de mythiques bagnoles de sport qui ont fait affabuler Blaise Cendrars.

Grosses cylindrées au couple extraordinaire comme le prouva une femme... (à suivre)

08/10/2009

De bien belles autos

Je me suis laissé dire par une personne bien informée que, chaque heure, 50 millions de photos étaient mises sur le Net. Alors je ne vais pas me gêner de montrer encore quelques images de la montée historique du Marchairuz!

<script type="text/javascript" src="http://widgets.amung.us/classic.js"></script><script type="text/javascript">WAU_classic('v71pv40uexqx')</script>
123[1].jpg
108[1].jpg
Une belle barquette jaune: une des premières SAUBER des années 70
063[1].jpg
Une VW Enzmann, elles étaient produites dans le canton de Lucerne
Des voitures classieuses...
121[1].jpg
Aablog.jpg
Vu le succès, la manifestation devrait être reconduite en 2011. Pour patienter, Ollon-Villars en 2010...
128[1].jpg
Enfin, une Carrera 6 et une Carrera taillée pour la montagne!
126[1].jpg
109[1].jpg
101[1].jpgAinsi qu'une BMW M1 à l'aise sur tous les circuits...
<script type="text/javascript" src="http://widgets.amung.us/classic.js"></script><script type="text/javascript">WAU_classic('v71pv40uexqx')</script>