14/05/2014

Ce sont des guets

guets.jpg

Dans une espèce en danger d'extinction, la carte postale, il est rare d'y voir des photographies de visages. Sur celle-ci, expédiée le 25 novembre 1953 à Albert Pièce avec de bons baisers à l'occcasion de son anniversaire, on y voit les trois derniers guets de la cathédrale de Lausanne.

Le soir de 1880 où Jules Bovard s'installa dans le beffroi de la cathédrale il bénéficia d'un téléphone afin de pouvoir communiquer avec le chef des pompiers, le commandant de la police et le syndic. En 1872, le télégraphe avait remplacé la sonnette reliée à l'Hôtel de ville. Que d'innovations pour une fonction qui se poursuivit sans interruption depuis 1405 !

Lorsque Mignot fils redescendit pour la dernière fois - nous étions en 1961 - les 153 marches séparant sa cabane de l'esplanade, il a bien failli être le tout dernier crieur de Lausanne. La modernité avait frappé. Le veilleur de nuit devant donner l'alerte en cas d'incendie n'avait plus grande justification. Du folklore en somme...

La jolie coutume a survécu même si le pensum a été réduit à un taux d'occupation de 52%. Le guet annonce toutes les heures de 22 à deux heures du matin, histoire d'étonner les visiteurs et de faire la promotion de la ville sur MySwitzerland.com. Renato Häusler, actuel veilleur dispose toujours du téléphone puisque le Guet de Lausanne figure dans l'annuaire. En revanche, l'eau courante n'est pas à l'étage! On a pu voir le guet faire provision de liquide à la fontaine au moyen de vieilles fiasques de chianti.

" C'est le guet. Il a sonné dix, il a sonné dix!". Une voix qui s'égrène aux points cardinaux au-dessus du silence tout relatif de la ville vous surprend et vous marque, à la manière d'un vieux cadran solaire: Il est plus tard que vous croyez.

C'était il y a vingt ans, trente, peut-être plus. Et je m'en souviens. Probablement d'autant mieux que cette voix venue du haut doit  être pérenne.

Elle s'adresse à vous. Sans ce que nous croyons percevoir dans le son mécanique et enregistré de nombreux appels à la prière. Remarquez que le premier muezzin exerçait à Médin, du vivant de Mahomet déjà. Bien avant nos cathédrales. Difficile de ne pas sentir une inspiration commune pourtant. 

 

leguet.jpg

 

 

04/05/2014

Et vogue le NEUCHATEL !

2014 05 03_4335.jpg

Nouvelle vie pour le vénérable vapeur Neuchâtel construit en 1912. Après avoir perdu son moteur et ses roues à aubes et près de quatre décennies d'immobilisation forcée, il accueillera à nouveau des passagers lors de courses régulières sur les lacs jurassiens dès le 29 mai prochain. 

2014 05 03_4324.jpg

La première sortie officielle a attiré de nombreux riverains en dépit de la bise noire.

2014 05 03_4339.jpg

Il a fallu de nombreux efforts pour redonner vie à ce joyau de la navigation lacustre. Un nouveau moteur à vapeur déniché à Rotterdam a été retapé (un Maffei de 1926) grâce à l'association Trivapor. La dite association s'est constituée en 1999 sous l'impulsion du regretté Denis Barrelet, ancien correspondant parlementaire de 24Heures. Forte de plusieurs centaines de membres, elle s'occupera de la promotion du Neuchâtel.

Un mécène bernois, Marc Oesterli, a largement contribué à la rénovation du bateau dont le coût global s'est élevé à 14 millions de francs.

2014 05 03_4326.jpg

Le  vapeur avait abrité un restaurant dans son port d'attache, à l'instar du Fribourg immobilisé à Portalban. Il est peu probable que l'établissement public fribourgeois regagne le large!

2014 05 03_4320.jpg

2014 02 24_3692.jpg

 Honneur au Neuchâtel

qui fait désormais partie de la flotte des vapeurs de nos lacs: www.bateauxvapeur.ch

 

Estavayer-le-Lac, 3 mai 2014 

 

 

 

 

04:45 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

19/03/2014

On s'arrête cinq minutes

... pour que l'être passe avant le faire. Une jeune fille joue avec son chien, à moins que ce soit l'inverse et réciproquement. Les croquettes dans le bocal constituent l'enjeu. Le jeu, dont je suis l'unique spectateur se passe sur un terrain de rink-hockey. Je demande à la jeune maîtresse la permission de pouvoir croquer la scène. Elle s'y prête spontanément de bonne grâce. Du coup, devant ce portrait cadeau, je me prends pour Doisneau ou Willy Ronis, voire Cartier-Bresson et même Lolita Morena!

Un bien joli couple...

2014 03 18_3922bis.jpg

 

Cinq minutes dans le fleuve du temps : L'éternité!

Derrière, au-dessus, au même instant, le ciel approuvait. 

 

2014 03 18_3919.jpg

Sculptures végétales

2014 03 16_3974.jpg

Les oeuvres des apprenti-e-s fleuristes présentées à Payerne lors du 33ième concours floral ont toutes fait preuve d'un haut niveau de perfection. L'avenir de la profession est assuré : être fleuriste, c'est rester un apprenti qui apprend à voir , tout au long de sa carrière !

2014 03 16_3986.jpgHormis la réalisation de bouquets, en particulier aériens et élancés en hommage à Giacometti, les jeunes devaient réaliser une décoration de table conviant Niki de Saint Phalle, universellement connue par ses sculptures féminines plantureuses...

 

 

 

 

2014 03 16_3969.jpg

2014 03 16_3981.jpg

2014 03 16_3970.jpg

2014 03 16_3987.jpg

2014 03 16_3998.jpg

 Les apprentis recevant leur diplôme (le masculin se justifie par la participation d'un jeune homme au concours floral ! ).

2014 03 16_3990.jpg

concours floral,payerne,fleuriste

 

 

09/03/2014

Payerne renoue avec les Beaux-Arts

Une exposition jubilatoire au Musée de Payerne, lové dans l'abbatiale. Hommage à André Vuilleumier qui, en 1944 en pleines années sombres, créa sa galerie d'art. Durant trois décennies, elles accueillit de grands artistes.

La Galerie Véandre (nom d'artiste de son fondateur, par ailleurs libraire à Payerne) accueilla plus de 250 créateurs avant sa fermeture en 1978.

Quelque 90 oeuvres signées Amiet, Borgeaud, Buchet, Erni et bien d'autres retracent l'aventure d'une passion qui marqua les esprits.

 

2014 02 16_3824.jpg

Une oeuvre de Buchet. Grâce aux articles de presse et aux archives conservées  par le galeriste décédé en 1978, de nombreux tableaux ont été retrouvés chez des particuliers. La présente exposition fait également l'objet d'un catalogue.

 

2014 02 16_3820.jpgDeux oeuvres de Borgeaud figurent aux côtés du célèbre tilleul de Fribourg peint par Niquille.

2014 02 16_3817.jpg

Propriété du Musée, une grande oeuvre de Hans Erni rend hommage à la Broye. On y voit même un avion à réaction... Créativité absolue d'un artiste qui vient de fêter ses 105 ans et qui ne compte pas s'arrêter en chemin !

2014 02 16_3823.jpg

A voir et à revoir jusqu'au 9 juin 2014, sauf en ce dimanche des Brandons (9 mars), histoire de protéger les visiteurs des avalanches de confetti et des outrages carnavalesques. La ville a repris son appellation alémanique. L'Emmental fait sans doute allusion aux origines du chef des travaux et des nombreux trous qu'il génère...

x

x

Df2 076.JPG

 

 

00:06 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |