31/08/2014

Air14 et des trains pas comme les autres

Depuis la première journée d'aviation à Payerne en 1910, les avions ont fait des progrès. Pour mémoire, seul "Faillioube*" avait réussi à décoller. Pris de peur devant la foule, il rentra derechef à Avenches. Une foule qui manifesta violemment sa colère en gare de Payerne. Un tableau atteste ce fiasco mémorable!

Dans les dessins de mon aïeul, Emile Fivaz, ma petite-fille a découvert qu'il avait caricaturé cet événement où le public se senti volé...

 

Faillioubaz vole.jpg

"On vole, Failloubaz vole! "

Mais rien de tel en ce premier jour de plus grand meeting européen. Seulement un public conquis, notamment par les prouesses de l'homme-oiseau, Jetman Rossy à la poursuite d'un Fa/18. Les fourgons cellulaires des polices cantonales sont donc rentrés bredouilles.

Les CFF ont transporté 17 000 spectateurs. Jamais la gare de Corcelles Nord (repeinte pour l'occasion) n'aura connu un tel trafic.

 

2014 08 30_5383.jpg

Les quais ont été prolongés par les troupes du génie qui y ont apposé leur marque. 

 

2014 08 30_5392.jpg

2014 08 30_5390.jpg

2014 08 30_5418.jpg

Pour les train-spotters... Des bus réquisitionnés de fort loin ont pris le relais jusqu'à l'aérodrôme.

2014 08 30_5388.jpg

Bal de véhicules parfaitement organisé sous l'oeil accorte des agents et agentes CFF et du regard très, très vigilant de la police ferroviaire venue dans ses rutilantes BMW. Securitrans, militaires, protection civile, Samaritains... jamais une gare n'aura été autant sécurisée.

A relever le rôle de la PCi dans le transport des personnes à mobilité réduite, elle-même coachée par le GMPA (ce sont les pros du groupe médical poste avancé!).

Un encadrement des mouvements de foule lisible aussi aux nombreuses barrières métalliques...

2014 08 30_5402.jpg

2014 08 30_5405.jpg

Quand le pandore ferroviaire ordonne d'aller derrière la barrière, on ne transige pas! (Wir sind doch keine hooligans...)

Et si le risque zéro est un objectif louable, certains ont trouvé bizzare ces bandes Interdiction de trespasser placées et enlevées, au rythme des convois, en plus des lignes blanches bien connues des usagers des transports publics...

 

2014 08 30_5414.jpg

Les enfants perdus incombaient à la PCi. A en juger ma dernière image, ils devraient être moins nombreux que les mâles en risque de perdition...

2014 08 29_5425.jpg

2014 08 30_5421_modifié-1.jpg

Pour l'occasion, les hôtesses de l'ancien buffet de gare de la ligne occidentale de la Broye se sont mises sur leur 31.

2014 08 30_5397.jpg

 

 

 

 

 

30 août 2014 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03/01/2014

Capitale des petits trains

Derniers jours pour admirer l'extrordinaire maquette de Jean-Michel Mayor. Cela se passe au centre sportif d'Oron-la-Ville, encore samedi et dimanche de 10 à 18 heures.

Un splendide réseau imaginaire de lignes secondaires s'étendant sur le Gros de Vaud avec de belles machines !

p7100lastpic 037.jpg

p7100lastpic 048.jpg

p7100lastpic 065.jpg

 

p7100lastpic 072.jpg

p7100lastpic 073.jpg

p7100lastpic 063.jpg

p7100lastpic 051.jpg

p7100lastpic 064.jpg

p7100lastpic 054.jpg

23:17 Publié dans ferrovipathes, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oron | |  Facebook |

01/09/2013

"Augmenter le personnel humain..."

Rapportée suite au dernier effet d'annonce des CFF, en relation avec la collision de Granges-Marnand, cette petite phrase a de quoi faire tiquer. A croire que l'ex-régie fédérale dispose de personnel inhumain ou encore que la majorité de ses employés fonctionne comme du personnel-machine...

Une hypothèse non dépourvue de fondement, vu la monotonie des tâches actuelles des conducteurs de trains propice à l'assoupissement. On est bien loin de l'époque où un aide-mécanicien annonçait la couleur de chaque signal. Hérité de la vapeur, la formation d'un mécanicien, faisant corps avec sa machine, s'étendait sur de longues années. Au cours d'un même tour de service, un mécanicien pouvait diriger un convoi de marchandises à bord d'une crocodile, puis un omnibus sur une Ae3/6 et enfin un direct sur une Ae4/7. Grandeur et servitude d'un métier.

Rêve de gosse. Conduire l'une de Nos Locomotives. Opuscule d'une centaine de pages, lu et relu, et que l'on pouvait acquérir pour deux francs septante en 1950 et dont les multiples détails se fondirent en mythe. "... c'est un beau métier pour qui l'aime et ne craint pas les responsabilités, car il n'est pas toujours facile et simple à exercer ! Tu as déjà entendu ce viel adage disant que le mécanicien a continuellement "un pied dans la tombe et l'autre en prison".

Rêve qui se concrétisa dans un modeste train miniature. Raison pour laquelle nous savons qu'une aiguille peut être talonnée comme sur la ligne de la Broye (photo)...

Le rapport final sur les causes de l'accident de Granges-Marnand sera connu d'ici un an. D'ici là, des améliorations ont auront été apportées sur le réseau de la Broye. Quant à la monotonie du travail (et la résignation qui en est la conséquence), elle provient de la scission, irrémédiable, du trafic marchandises et du trafic voyageurs.

C'est ainsi qu'Allah est grand. Comment conclure sinon avec la formule rituelle d'Alexandre Vialatte dans ses chroniques de La Montagne?

2013 08 31_3392.jpg

kerzers.jpg

Un geste qui tend à disparaître des lignes CFF

Légende et photo tirée de l'ouvrage sur le centenaire de la ligne de la Broye (1976 !).

A l'époque, la gare de Granges-M. disposait encore de trois agents. Au guichet, on y vendait 50 billets par jour... Les critères de rentabilité ont évolué et le personnel humain a disparu !

08/04/2013

Art ou déprédation ?

Lundi matin, les usagers des CFF au départ de Payerne apprécieront les graffitis du weekend...

gina5 013.JPG

gina5 012.JPG

Egalement en gare de Payerne, la toute nouvelle motrice venant d'être baptisée au nom de "Mont Vully" par la syndique du lieu, Chrystelle Luisier. Elle fait partie d'une série de 30 locomotives commandées par CFF Cargo pour un montant de 88 millions. Bimodes afin de pouvoir accéder aux branchements privés, les Eem923 Butler ont une puissance de 1500 Kw (290 en mode thermique). La "Chaumont" a été livrée à Neuchatel et "Le Moléson" en gare de Romont.

CFF, CFF Cargo, Eem923,Payerne

7.04.2013

08/01/2013

Auto postale

 

Magnifique reproduction d'un car postal Saurer de 1951 réalisé au 24e pour être compatible avec les trains LGB. Ce carcirculait sur tous les cols. Un exemplaire figurait sur la brochure de OSLJ "A l'assaut des Alpes avec 100 chevaux".

Une remorque R9 est maintenant disponible pour cette maquette.

 http://www.alpenwagen.ch

 

Saurer