04/08/2010

Le 500ième...

032.JPG

Même le 501ième billet. Peut-être celui de trop? A moins que ce soit le premier. On y voyait un cheval. Le cheval est toujours là. Je crois qu'il mène une vie ennuyeuse. Il n'a pas suivi un cours de préparation à la retraite.

Bref, on en remet toujours une couche. Pas de quoi pavoiser, même si l'on arrive dans la catégorie des blogs excessifs. Ou encore, pour reprendre l'expression d'un blogueur qui se reconnaîtra "avoir une longueur d'avance dans la marginalité".

Enfin, et non des moindres, cet autre blog dans l'air du temps qui devrait, selon la photo nous faire rougir comme une pivoine .

L'indifférence, le pire des péchés! Etant donné que l'intelligence émotionelle n'est pas la chose la mieux partagée, savoir rester jeune (et lucide) est une grâce.

Sur mon blog, un millier de photos. Je ne sais toujours pas ce qu'est la photographie. Une façon de ressentir et de "penser" le monde qui m'entoure?

"Qu'est-ce que la poésie ? Une pensée dans une image." Johann Wolfgang von Goethe

DSC_0017.jpg

 

 

22/07/2010

Trésors iconographiques bâlois

linzuom1911.jpg Linzuom, portrait de la fille d'un roi camerounais. Une photographie prise en 1911 par une femme missionnaire . Les missions protestantes sont actives depuis plus de trois cent ans. Particulièrement dans les débuts, les missionaires ont fait oeuvre d'ethnologue, de géographe, de linguiste et de traducteur, mais également de photographe.

C'est ainsi que mission 21, à Bâle dispose d'une collection de plus de 60 000 documents photographiques pour la période de 1850 à 1950, sans doute la plus importante du monde.

Plus de la moitié des images ont déjà été digitalisées depuis 2002 et sont accessibles sur la page www.bmpix.org ; elles documentent le travail de la Basler Mission en Afrique (Cameroun et Ghana essentiellement) et en Asie.

Le projet a donné lieu à une coopération internationale et oecuménique sous l'égide de l'University of southern California:

(www.images-missions.net)

L'accès virtuel à de tels documents est une manière de les restituer aux populations autochtones. ils illustrent les modes de vie, de construction, de transports, etc.

 

La Basler Mission imprimait aussi des cartes postales en Afrique à des fins d'édification... 

Ici d'un palais de 150 mètres de large édifié en une journée par un millier d'hommes avec au premier plan une ancienne divinité...

L'interprétation de ce matériel n'est qu'à ses débuts.

 

baselmission.jpg
Les missions bâloises eurent une activité économique importante (Basler Mission Trading Company) notamment au Ghana actuel où elles introduisirent pratiquement la culture du cacao. Lindt en achetait près de 800 tonnes annuellement. En contrepartie, la BMTC importait des véhicules.
Les autos visibles sur ce garage d'Accra ont sans doute été construites en Suisse (Zédel, Sygma, Turicum..?): l'industrie automobile suisse était en effet très florissante jusqu'en 1914 !
accra.jpg
Chemin de fer au Cameroun et  camions Daimler
camrail.jpg
daimler lorries.jpg
(source: d'après la revue Auftrag de mission 21)

17/05/2010

"La radio, c'est magique...

C'est comme le noir et blanc."

(saisi au vol sur les ondes de la RSR par une rare matinée printanière).

Il est vai que la radio mobilise nos sens, qu'elle nous oblige à écouter, au même titre que les vieilles photos, immuables,  qui nous obligent à voir avec une distance participative... avec respect.

Le noir et blanc vousoie la nature alors que la couleur la tutoite, dans une intimité factice et convenue qui nous empêche peut-être d'y regarder à deux fois.

DSC_0006.jpg
Mes rêves sont en noir et blanc. Comme les montagnes d'Emmanuel Gavillet. Et, comme Tahar Ben Jelloun, je crois que les illusions voyagent dans de vieux tramways.
Dans un article du Monde *, il évoque un film de Bunuel tourné en 1953 au Mexique. "Avec les supports actuels des fictions, la nostagie n'est pas de mise. Elle s'éteint lentement et sa lumière désigne de nouvelles routes pour  que l'esprit, l'imaginaire et la fantaisie restent en éveil quel que soit l'appareil par lequel ils passent.
  Si, comme moi vous aimez le cinéma de Bunuel, après avoir vu ce film, vous vous mettrez à écrire ou à imaginer des histoires en noir et blanc, les seules couleurs de la vraie vie. "
Je souligne !
(*Le Monde Lundi 10 mai 2010)
Et, dans les images qui ont forgé notre mémoire collective, l'Histoire s'écrit encore en noir et blanc. On s'en convainc dans l'album des 25 ans de Reporters sans frontières MAGNUM PHOTOS 101 photos pour la liberté de presse.
Actuellement en kiosque. Magnifique ! 
RSF.JPG
Iran, Abbas, 1997
une photo moins connue que celle du Che à Cuba  en 1963 avec son cigare de René Burri...
abbas-591375.jpg

14/04/2010

Les Gastlosen d'Emmanuel Gavillet

50.jpg

 Magnifique exposition à Bulle. Avec le privilège de croiser Emmanuel Gavillet, l'auteur de ces images qui séduiront forcément tous les amateurs de photographie. 

DSC_0015.jpg
Un vibrant plaidoyer du noir et blanc et du retour à l'analogique. Pour nous apprendre à mieux voir. il est question d'exploit sportif dans l'extrait de presse ci-dessous. Cinq prises de vue au maximum au cours d'une journée, un matériel pesant 30 kilos: chambre Sinar de 20/24 cm permettant d'atteindre une profondeur de champ et un niveau de détails exceptionnels.
Hormis le film du making of "Argentica Montana" et sa version courte en stop-motion, ces clichés ont fait l'objet d'un ouvrage.
Un jeune photographe qui a déjà une oeuvre. A relever ses expéditions sous-marine. Il parvint à repérer et à photographier l'ancre du pourquoi-pas? qui sombra lors de l'expédition polaire du commandant Charcot.
 
Le Musée gruérien dévoile des clichés vertigineux sur les Gastlosen (ats)
"Le photographe Emmanuel Gavillet a réussi à apprivoiser les "Gastlosen": le Musée gruérien expose jusqu'au 29 août une cinquantaine de grands tirages en noir et blanc, qui sont autant de témoignages d'une grande maîtrise artistique, technique et sportive.

Ses tirages d'une profondeur et d'une netteté vertigineuses témoignent d'une technique aboutie et d'une grande finesse dans le traitement de la lumière. Au-delà de la représentation d'un paysage de montagne, "Gastlosen" est aussi une quête intérieure et une recherche sur la matière - la neige, la glace, la roche - qui entraîne le photographe aux frontières de l'abstraction.

Massif de 12 kilomètres de parois abruptes et hostiles entre les cantons de Fribourg et de Berne, les Gastlosen, ces "inhospitalières", ne sont pas à la portée du premier venu. Le film "Argentica Montana" raconte l'histoire du projet et permet de se faire une idée des conditions matérielles de sa réalisation."

07.jpg
pourquoi-pas-ancre1.jpg

 Plus sur le site du réalisateur:  www.pourquoi-pas.ch

23/12/2009

Je vois, donc je suis

natale_9 009.JPG
J'ai vu le Père Noël, le Vrai Faux Barbu, l'authentique gyrovague. Pas ces pâles copies aggrippées aux murs, véritables leurres qui n'atteindront jamais une cheminée et qui ont pour unique fonction de masquer les déplacements éclairs du Vrai Faux Barbu.
Fort occupé, le Père Noël peut heureusement compter sur de nombreusx acolytes, on devrait dire nombreuses, tant les gracieuses petites mains qui enveloppent les cadeaux sont féminines, innombrables. Je les ai vues aussi.
Je pense que sans elles...
Mais pourqoi penser, alors qu'il suffit de voir! Déjà du temps de Descartes, un sien détracteur dont j'ai oublié le nom avait affirmé "Je vois, donc je suis." Sans les sensations, nous n'existons pas! Démonstration par l'équipe des neurologues du professeur Olaf Blanke à l'EPF de Lausanne. C'est un peu compliqué pour moi, mais je vois bien de quoi il retourne.
 Alors, pour faire simple, petit détour sur le blog de Pierre Jean Ruffieux. Son histoire presque vraie ne peut être que véridique et de portée générale! Celle de la jeune fille au  regard décalé photographiant la réalité ordinaire...
 "Mais les belles choses ne durent pas toujours." Lisez la suite et vous comprendrez pourquoi nos écrans plats ne retiennent d'ordinaire que la platitude du réel...
 
GVA 026.JPG
Hommelibre le dit si bien: Noël, c'est dans les yeux...     Joyeux Noël !

01:16 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photographie | |  Facebook |