08/10/2008

Maison blanche, robe rouge

Avez-vous remarqué la robe seyante pourpre de Michelle Obama hier ?  Une des femmes la mieux habillée selon Vanity fair. Le seul à n'y prêter garde en quittant le plateau fut le vieux John. "Game over".

Good news. On va s'attaquer aux vrais problèmes et Madame pourrait être la plus jeune first lady depuis Jackye Kennedy.

(image Wikipedia Commons)

521px-Michelleobama.jpg

23:38 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

25/09/2008

Saveurs revisitées

   Retour sur ma note précédente suite au reportage de Rémy Gilliand (du bon travail) dans La Broye de ce jeudi. On y apprends que les étudiants ont payé 8 francs pour la dégustation. Moi qui croyais que c'était offert...

L'hebdomadaire nous apprend que le livre Saveurs de la Broye magnifiquement illustré par les élèves est disponible au GYB(026 662 01 01; info@gyb.ch) et qu'il ne coûte que 11 francs; ça vaut le coup! Les jeunes ont recherché les recettes du terroir. Dans le cadre d'un cours de français, elles ont été réécrites de manière originale parfois en verlan. Part belle aux desserts. Variation sur une tarte aux pommes: "Si t'as pas de mepom, tu fais avec des repoi. Bois du thé, du café ou du dreci avec!"

saveurs.JPG
Un truc tangible dans une Semaine du goût qui a été ternie dans mon esprit. Ma maman m'a dit qu'on ne devait pas jouer avec la nourriture. Ainsi le record (du monde!) consistant à faire basculer 10 000 biscômes à Saint-Gall. Il appartint à notre Ministre des finances de déclencher cet effet-domino après une semaine folle dans le monde des finance. La suite est malheureusement connue. Circonstances fortuites bien sûr, où le stress intervient et dans lequel je perçois un psychodrame qui continue à me troubler.
Enfin, une fausse bonne idée: le pari de ce jeune Français de n'utiliser que des produits provenant d'un rayon de 500 km pendant un an. Adieu thé, café, bananes mais un suivi médical annoncé. 15 secondes sur M6 à oublier de suite! 

23:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gyb, semaine du goût | |  Facebook |

24/09/2008

Semaine du goût

   Grand banquet festif dans la cour du GYB, gymnase intercantonal de la Broye. Au menu, "des plats traditionnels, parfois gélatineux ou caoutchouteux".  Des qualificatifs guère élogieux pour une manifestation réussie. Il est vrai que les élèves m'ont paru plus soucieux du programme de leurs cours que des arts de la table. Assez logique et rassurant. Ils ont suivi l'exemple d'Anne-Catherine Lyon qui n'a pas eu le temps de manger. Quant à Josef Zisyadis, il a pris le temps de finir son verre!

Le "père fondateur" de ces semaines (lancées en 2000 déjà) fera le lendemain la popote pour des tout-petits à Lausanne. Tant il est vrai que "la découverte des saveurs est fondamentale pour apprendre à bien manger".

De nombreuses Grandes Tables proposent un rabais de 25% au moins de 25 ans. Goûteux mais encore coùteux. Le programme des événements (144 pages) est riche et convivial. Puisqu'il faut manger et bouger, pourquoi ne pas se rendre à la désalpe de l'Etivaz ou ä l'arrivée du vacherin  aux Charbonnières ce samedi?

gybeloi 011.jpg
(Payerne, 18 septembre 2008)

10:54 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : semaine du goût | |  Facebook |

21/09/2008

Faust, sa copine et le M2

...  rencontrés en fin d'après-midi sur le Pont Bessière. Mon Faust inconnu avec son amie charmante et dont je sais seulement qu'elle avait commencé l'école de photographie de Vevey.  Un Faust qui dans son rêve le plus fou souhaita que je l'immortalise dans une chute sans appel. Pas une très bonne idée et certainement la plus mauvaise des photos. Le comble du photographe... Remarquez le côté narcissique, sans doute présent dans chaque image et qui répond par avance aux questions de mon Faust: photographier quoi, pourquoi, pour qui???

- Pour rien (ou pour moi). Réponse de Don Qichotte qui sembla satisfaire le dénommé Faust. Réponse de rêveur. Un rêveur, "il va où il croit que c'est beau". Malheureusement notre conversation fut écourtée par l'appel d'un ami "qui ne dit rien" et qu'il fallait sauver d'une embrouille sentimentale. Le dit ami se trouvant à la gare, le M2 aura sans doute rempli une mission que le reportage de "Temps présent" n'a pas présenté.

Bref, pour illustrer ce rien dépourvu de toute prétention esthétique, je n'ai que ce blog pour renouer la conversation avec Faust.

D'abord ça. La miss compost rencontrée à la Sallaz, titre irrévérencieux s'il n'était question d'apprendre aux petits de trier les déchets. Derrière elle,  des photographes dynamiques qui tirent votre portrait devant votre métro pour trois balles.

stefaneicher 045.jpg
Après, il y a LUI (un air de parenté avec mon Faust) qui a emballé les Lausannois petits et grands. Eicher très nerveux avant le spectacle. "C'est toujours la première fois" (Tiens, c'est comme une photo!)
stefaneicher 050.jpg
Ensuite, il a ELLE. Celle que je n'attendais pas. Photographe qui me prêta son regard. Magnifique ... et sans lequel je n'aurais pas rencontré Faust (comme quoi le sens est toujours au-delà).
 stefaneicher 084.jpg
Enfin ça, point de départ de mon errance. Propre en ordre pour la fête. Avec le tas de sable, ça fait joujou. Abstrait. une manière de dire que tous les Lausannois se sont bien amusés aujourd'hui. Qu'en pense Faust?
stefaneicher 009.jpg

00:33 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : m2, stefan eicher, photo | |  Facebook |

09/09/2008

Volks(wagen)fest

amag 005.jpgLes premières voitures populaires arrivèrent en Suisse au printemps 1948. Succès: en 1954, une voiture sur cinq était une coccinelle!

Jusqu'en 1983, 320 637 exemplaires ont trouvé preneur en Suisse. D'autres modèles suivront... Au total, l'importateur aura livré en soixante ans 1,68 million de véhicules de la marque Volkswagen.

Quelque 560 000 véhicules  de la marque allemande sont immatriculés à l'heure actuelle. La part des anciennes "aircooled" prisées des amateurs, souvent bien plus jeunes que les voitures qu'ils conduisent, diminue d'année en année; on peut l'estimer à quelque 500 véhicules.

L'importateur exclusif (qui diffuse également les autres marques du groupe) avait toutes les raisons de faire la fête!

Ce qui fut fait le premier week-end de juillet sur l'aérodrôme militaire d'Interlaken. Les amateurs ont accouru pour admirer leurs premières amours.

amag 034.jpg
Lieu de retrouvailles pour les mordus des quatre (cylindres)-à-plat, l'event fut surtout un immense coup de relations publiques pour l'importateur présentant sous le meilleur jour, ou le meilleur éclairage, la gamme actuelle ainsi que quelques études dont celle-ci:
amag 043.jpg
amag 026.jpg     
 Passé tourné vers l'avenir. Les petits ont été particulièrement choyés à la fête.
Le fournisseur des 500 véhicules officiels des JO de Pékin soigne sa future clientèle.
Et si vous voulez absolument savoir à quoi ressembleront
les voitures de ces petits dans vingt ans,
le constructeur a concocté un site
en allemand ou en anglais, cela reste  assez vague, très vague...

21:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : auto, transport, mobilité | |  Facebook |