13/02/2013

Blogosphère pas très vigousse

Comprenne qui voudra ou qui pourra. La restructuration subite de cette plateforme a pris la forme d'un avis de tempête et a généré un nombre élevé de naufragés ainsi qu'une  large incompréhension.

Question de politique éditoriale et de responsabilité, en l'espèce du quotidien 24 Heures. Ainsi l'on a pu apprendre que la surveillance du contenu et notamment de la correction politique des commentaires avait été confié à une société française. Il en résulte un coût. Cette façon de procéder est aussi loin d'être satisfaisante sur un plan éthique.

Une secouée sur la plateforme. La comparaison entre l'échouage du Concordia et le MSC Tamedia prenant du gite au large de Lausanne parle. Pourtant, la tempête était prévisible. Son origine, financière, se situe outre Atlantique (Google, Facebook et associés).

Force est de constater que les blogs sont éphémères!

Contrairement à ce que l'on a pu imaginer, la mémoire de la Toile est faillible. FB, c'est tellement facile. Même votre quotidien s'y est mis. Mais question archivage, on va dans le mur...

On est loin de la pérennité de ce platane...

henniezYverdon 071.JPG

Google a été fondé en 1998, a peu près l'époque où je me suis mis à internet. A l'occasion de son cinquième anniversaire, Google avait remis les liens historiques d'antan. On pouvait avoir encore une vue d'ensemble. Ainsi en tapant "Payerne", vous obteniez des vues aériennes de Swiss castles, les données météo de la station ainsi que des schémas de l'aérodrôme qui ne provenaient pas des Forces aériennes. Plus parlant encore, vous pouviez choisir un hotel en cliquant sur Hilton, Sheraton, Holiday Inn...

A l'occasion d'un billet sur Vaugondry, plus petite commune vaudoise de l'époque avec ses 34 habitants, je l'avais "googelisée" à outrance. C'est ainsi que je suis tombé sur une liste de toutes les journées officielles (des Nations Unies) que l'on pouvait célébrer dans le bled, tout ça à l'insu du plein gré des habitants! Idem pour la page Facebook de la commune, ouverte Dieu sait où et par qui...

henniezYverdon 084.JPG

Pour un récit circonstanciel et actuel du naufrage, il nous reste la chronique du Père siffleur. Avec notre reconnaissance, il mériterait pour le moins un diplôme d'honneur de la Société de sauvetage de la Commune libre du vieil Ouchy.

00:13 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tamedia, 24heures, blogs | |  Facebook |

17/01/2013

Verso

2013 01 02_2533.jpgA voir au château de Romont jusqu'au 24 mars 2013. C'est ici que se trouve le Vitromusée ou musée suisse du vitrail et des arts du verre.

L'exposition temporaire "Verso" porte bien son nom en montrant une collection contemporaine de peinture sous verre.

Une technique fascinante pour le spectateur. Elle révèle toute sa splendeur que lorsque l'oeuvre est éclairée du côté du spectateur. Reflets et illusion de transparence.

C'est du grand art. Il ne faut pas se louper puisque les détails, par exemple les sourcils d'un visage, doivent être peints avant le fond du tableau.

 

 2013 01 02_2527.jpg

2013 01 02_2525.jpg

2013 01 02_2530.jpg

Silvia Gertsch présente de grands formats paraissant de prime abord photographiés

2013 01 02_2532.jpg

Presque du 3 D, cette magistrale copie de la mort de Marat de David (1793). Un travail de Simone Eberli et Andrea Mantel.

2013 01 02_2522.jpgLe Musée, qui mérite amplement son qualificatif de national, présente aussi une collection permanente de la peinture sous verre à travers les âges.

Ce style a connu son apogée au XVIIIe siècle.

Au vitromusée, les oeuvres se trouvent à leur avantage grâce à un éclairage particulièrement soigné !

www.vitromusee.ch

 

 

 

 

2013 01 02_2514.jpg

 

(La chaste) Suzanne au bain et les vieillards (libidineux)

2013 01 02_2513.jpg

L'histoire est connue. Simple piqûre de rappel piquée sur le blog honni d'un trio infernal :

"Voici son histoire: Nous avons « une pauvre chaste choupette » qui essaie de prendre un bain tout en préservant sa pudeur...Deux vieilles gargouilles l'espionnent et lui font des avances...

 Elle refuse leur propositions libidineuses, alors les deux gargouilles pour se venger, lancent des fausses accusations contre elle et la font condamner à mort...

 Mais le jeune prophète Daniel, lui apparaît et l'aide à se défendre devant le Tribunal, donc une fois amplement prouvé l'innocence de la chaste choupette, celle-ci est sauvée et ses deux calomniateurs exécutés."

 

2013 01 02_2518.jpg

Charmante et quasi chaste allégorie...

 Ma précédente visite remonte à janvier 2010; voir ma note sur l'artiste Yves Siffer.

 

 

03:58 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

03/01/2013

ENTRE NOUS SOIT DIT

Entre nous soit dit est sans aucun doute l'une des meilleures émissions de La1ère. Melanie Croubalian a trouvé l'art de retenir l'intérêt de ses interlocuteurs les plus divers, du commandant de la gendarmerie cantonale vaudoise à Nicolas Bedos...

Au profit de l'attention des auditeurs. C'est vivant! De l'art de la conversation présupposant une étude minutieuse et  emphatique empathique de la personne mise en onde.

L'animatrice a plus d'un registre qu'elle sait moduler selon la personnalité lui faisant face. Au diapason du redoutable Marc Bonnant, le Maître la remercia "de ce plaisir donné".

Une voix donc. Depuis un certain temps, je me demandais qui pouvait bien se cacher derrière cette belle voix. J'ai trouvé!

Certes, aux côtés de Marc Rosset, elle ne fait pas le poids. On dira même qu'elle n'est pas à son avantage ici (mais bon sur Facebook, on en a vu d'autres...).

croubalian.jpg

" La solitude est l'aphrodisiaque de l'esprit, comme la conversation celui de l'intelligence,"

Cioran

31/12/2012

A toutes et à tous

2011 12 02_0427.jpg

avec "en-train"  au jour le jour !

2011 12 02_0370.jpg

(simple texto adressé à la ronde)

Vivre au jour le jour l'instant présent

 ( comme l'a dit un homme avisé, c'est le plus beau cadeau d'Aloïs Alzheimer !).

23:30 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cff, sbb, alzheimer | |  Facebook |

Dernière vue

avant changement du calendrier

2012 12 29_2501.jpg

L'avant-dernier jour de l'an, quelque part dans la campagne fribourgeoise déserte et silencieuse.

Une lumière filtrée, crépusculaire s'offrait.

Nous avons besoin d'images, support de nos voeux les plus intimes. Un beau spectacle, c'est pour la gastronomie de l'oeil (Balzac aurait dit ça; je l'ai lu dans l'almanach Vermot).

05:37 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |