11/04/2009

Courses publiques de SWISSTRAIN

La première course publique, le "train fondue" du 11 avril, avait pour destination Fribourg. Vu la faible charge, la double traction s'est avérée inutile!

De nombreuses excursions sont déjà agendées sur leur site. Voyage découverte lors de la prochaine journée du partimoine (13.9). A retenir aussi le déplacement à la 14th. convention of american railroadfans. Ce grand rendez-vous réunit tous les deux ans les fanatiques du chemin de fer à Adliswil. Et pour bien finir l'année, course de la Saint Nicolas en flèche rouge et visite du marché de Noël de Montreux.

La BDe 4/4 et une voiture salon dans la campagne fribourgeoise:

cousset 029_edited.jpg

 

16:01 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swisstrain | |  Facebook |

10/04/2009

Les mères nourricières des CFF

trial35d 010.jpgAutrefois emblématiques de la gastronomie helvétique, les wagons-restaurants ne sont plus ce qu'ils étaient. Quant aux cuisines mobiles pour les équipes d'entretien des voies, j'ignore le sort qui leur est dévolu. Une septantaine de cuisinières étaient encore à l'oeuvre en 1999.

On rencontre encore ces wagons réfectoires aux jolis rideaux à proximité des chantiers principalement nocturnes. Mais il faudra attendre l'été pour voir si les caisses à fleurs seront garnies de géraniums.

L'existence de ces cuisines mobiles avait été sérieusement menacées à la fin du siècle dernier dans le cadre des mesures de restructuration. Grâce aux protestations de plusieures cuisinières devant la Direction générale des CFF et surtout à l'intervention de la mère du grand patron d'alors, Benedikt Weibel, ce service apprécié des ventres affamés des ouvriers de la voie a connu un sursis.

Les meilleures recettes des cuisinières d'équipe CFF ont été conservées dans un manuel. Ces virtuoses du fourneau ont concocté beaucoup de soupes et des plats de résistance où les oeufs et la crème ont une large part pour rassasier les travailleurs de force. On y trouve aussi plus de trente desserts toujours de saison.

L'origine de ces cuisines mobiles, propres à la culture ferroviaire suisse, est très mal connue. Il semble que la lutte contre l'acoolisme aie joué un rôle déterminant. Déjà remises en cause vers 1950, on avait alors pu prouver qu'elles jouaient un rôle important pour contrer l'absentéisme du personnel!

 trial35d 013.jpg

 

 

31/03/2009

Tourniquets et éoliennes

trial35d 017.jpgJ'aime les éoliennes qui rappellent les tourniquets de l'enfance. On voit le travail qu'elles font. Tours emblématiques du développement durable, elles sont conçues pourtant pour une durée de vie de seulement vingt ans. Surtout, elles sont prévues pour être démontables, ce qui devrait rassurer les partisans d'une nature prétendument intacte. Solution transitoire ne préjugeant pas des choix des générations futures.

Les Allemands tablent sur l'éolien pour couvrir un cinquième de leur besoins d'électricité. La plus haute éolienne de Suisse à Vernayaz (141 mètres) dépasse de peu sa soeur aînée de Collonges VS et sa production est équivalente à la consommation d'un millier de ménages.

VS 002.jpg

Dans son fief, Ségolène Royal avait jeté un froid... en se déclarant en faveur des éoliennes, à condtion qu'elles soient... souterraines! Esprit de sérieux de nos voisins qui appellent ces engins des aérogénérateurs. Quant aux jouets d'enfants, il ne sont pas dignes de figurer dans leurs dictionnaires. Il n'y a guère que le Petit Larousse pour préciser qu'il s'agit d'un terme suisse désignant un jouet d'enfant fait d'une petite hélice fixée au bout d'un bâton.

Les tourniquets ne laissant passer qu'un piéton sont plus universels. On les trouvait pratiquement à tous les passages à niveau. Ils ont tous, enfin presque tous, disparus pour des raisons de sécurité.

Un témoignage du passé à Corcelles Sud:

trial35d 004.jpg

09/02/2009

Trains animés à la carte

Les trains sont pratiques, ce qui n'empêche pas l'aspect ludique. Surtout lorsqu'il est possible de les emprunter à domicile grâce à un site particulièrement fûté imaginé par Robert de Heer, un Néerlandais établi depuis deux ans en Suisse. Basé su Google earth, le site www.swisstrains.ch permet de suivre le mouvement de tous les trains.

L'auteur a d'abord du dessiner à la main toutes les lignes de chemin de fer. On tape le nom d'une gare. Les trains circulant à proximité sont représentés par des points rouges qui indiquent où les rames se trouvent à l'instant présent. Lorsque le curseur est placé sur le point, le numéro du train, sa destination et sa vitesse apparaissent.

Pour trouver une autre gare, utilisez le bouton "actualiser" de votre barre d'outil. Une fenêtre s'ouvre avec les trains en partance ou à destination de la gare en question. Summum du plaisir: après avoir cliqué sur un train de la liste puis sur le bouton *follow*, la rame se déplace dans le paysage grâce aux photos aériennes! La rampe Nord depuis Erstfeld et ses tunnels hélicoïdaux, un régal...

Les déplacements suivent l'horaire. Dans un prochain temps, les trains devraient se déplacer en temps réel grâce aux GPS des trains des CFF!

Que du plaisir et un bel instrument didactique! Utile au photographe ferroviphile...

(image un brin insolite prise au centre de formation CFF, Löwenberg)CffLytta 015.jpg

10:00 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cff, swisstrains | |  Facebook |

05/02/2009

Photos anonymes

On passe sa vie à compenser son enfance, à regarder partir des trains que l'on ne prendra pas.

"Le Temps nous égare Le Temps nous étreint

  Le Temps nous est gare Le Temps nous étreint"          (Prévert)

J'aime ces photos anonymes, miraculeusement sauvées. J'aime à croire qu'elles ont été réalisées par ce grand amateur croisé dans un EMS. Atteint de la maladie d'Alzheimer, il a laissé tomber tous ses clichés. Ils pourraient bien être antérieurs à 1969: la dernière BR 18 ayant été réformée le 3 décembre 1969. Une série de vingt machines ayant tracté le légendaire RHEINGOLD.

La machine diesel, conçue en 1953, symbolise le miracle économique allemand. On la reverra plus tard sous les couleurs des CFF ou en Grèce. Ce type de machine circule encore sur certaines lignes italiennes.

222.JPG
Dans quelle gare, cette belle exihibition de machines allemandes,à la fin des années 60? La seconde photo a été prise en gare d'Orbe avec un curieux fourgon automoteur dont on trouvera sans doute la description dans un ouvrage édité par le BVA (bureau vaudois d'adresses!)
21.JPG

16:40 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo, br 18, db, oc | |  Facebook |