19/09/2008

Les visages de Marcel Imsand

blonaybernina 013.jpg   C'est par ici et plus pour longtemps! Comme Brel dont le portrait figure en bonne place, on devrait s'écrier "Chauffe Marcel!"

Jamais le Beaulieu de Payerne n'aura si bien porté son nom.

A y voir, encore jusqu'à dimanche, des instantanés de bonheur, tirages uniques sur papier baryté qui n'ont pas pris une ride. Pas d'artifice, pas de flash. De la connivence d'abord, une seule prise de vue ou deux...

Imsand, méconnu parce que trop connu dans la mémoire d'un Sillon romand? Manque de répondant du public et des "milieux culturels" locaux? C'est ce que je me suis laissé dire. Ce serait bien dommage!

Un billet last minute avec photo empruntée au catalogue déjà cité des images de Léonard Gianadda par ailleurs disponible au Beaulieu avec les nombreux et magnifiques albums de Marcel Imsand (photo J.-P. Wiswald 1989).

Le Grand Jacques et Marcel (Azzola) à écouter... (www.paroles-chanson.org/Nom.Chanteur/J.Brel.Vesoul.htm)
 WISWALDJ-P_edited.JPG

18/09/2008

En attendant le métro

blonaybernina 114.jpg  ... M2 inauguré ce jour, un regard nostalgique et un peu dépité sur les "restes" de son prédécesseur. Mis hors service en janvier 2006, ce matériel à crémaillière sur voie à écartement normal est à nouveau disponible pour d'improbables intéressés.

"La Ficelle", reliant Lausanne au Port d'Ouchy a été inauguré le 13 mars 1877, ce qui en fait le premier funiculaire de Suisse. Véritable prouesse technologique qui sert également au transport des marchandises. Deux ans plus tard, le "Lausanne-Gare" permet le transbordement des wagons vers le nouveau quartier industriel du Flon.

En 1949, le raccordement direct du Flon à la gare marchandises CFF de Sébeillon signifie l'abandon du transit des wagons. En 1954, la nécessité de renouveler le matériel roulant conduit à remplacer le funi de Lausanne-Gare par une crémaillière exploitée en navette.

En 1958, c'est au tour du Lausanne-Ouchy d'être modernisé. "La Ficelle" devient métro. Des tracteurs de 630 CV, qu'on devrait plutôt appeler "pousseurs", animent les rames sous une ligne électrique de 650 V continu. Matériel qui aura donné de fidèles et loyaux services durant près de 50 ans. Depuis 1991, le LO est en correspondance avec le TSOL (Tramway du sud-ouest lausannois) dénommé M1

blonaybernina 117.jpg
blonaybernina 115.jpg

 

11:57 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : m2, lo, funiculaires | |  Facebook |

15/09/2008

Un patrimoine qui roule

blonaybernina 034.jpg   La ligne muséale du Blonay-Chamby, qui célèbre son quarantième anniversaire, s'est illustrée lors des Journées europénnes du patrimoine en faisant rouler du matériel ayant circulé sur la ligne de la Bernina, elle-même centenaire.

Deux anciennes voitures RhB étaient tractées par la locomotive électrique 181 mise en service en1916. Après 17 ans d'attente, circulation exceptionnelle avant une restauration complète de sa partie mécanique et peinture. Elle devrait prendre un certain temps d'autant plus que les travaux sont devisés à 500 000 francs...  

Autre attraction, la fraise du chasse-neige rotatif Xrot 9214, datant de 1913 et fonctionnant à la vapeur.blonaybernina 020.jpg
Impressionnant même sans neige. Mais, vu la température fraîche de ce week-end, le poële à charbon d'un wagon de 3e classe a été bien apprécié. Le BC et son musée de Chaulin, un paradis pour les enfants sont en activité jusqu'au 5 octobre.
blonaybernina 051.jpg
Un salut au mécanicien de la vénérable ancêtre!blonaybernina 027.jpgblonaybernina 097.jpg

09/09/2008

Volks(wagen)fest

amag 005.jpgLes premières voitures populaires arrivèrent en Suisse au printemps 1948. Succès: en 1954, une voiture sur cinq était une coccinelle!

Jusqu'en 1983, 320 637 exemplaires ont trouvé preneur en Suisse. D'autres modèles suivront... Au total, l'importateur aura livré en soixante ans 1,68 million de véhicules de la marque Volkswagen.

Quelque 560 000 véhicules  de la marque allemande sont immatriculés à l'heure actuelle. La part des anciennes "aircooled" prisées des amateurs, souvent bien plus jeunes que les voitures qu'ils conduisent, diminue d'année en année; on peut l'estimer à quelque 500 véhicules.

L'importateur exclusif (qui diffuse également les autres marques du groupe) avait toutes les raisons de faire la fête!

Ce qui fut fait le premier week-end de juillet sur l'aérodrôme militaire d'Interlaken. Les amateurs ont accouru pour admirer leurs premières amours.

amag 034.jpg
Lieu de retrouvailles pour les mordus des quatre (cylindres)-à-plat, l'event fut surtout un immense coup de relations publiques pour l'importateur présentant sous le meilleur jour, ou le meilleur éclairage, la gamme actuelle ainsi que quelques études dont celle-ci:
amag 043.jpg
amag 026.jpg     
 Passé tourné vers l'avenir. Les petits ont été particulièrement choyés à la fête.
Le fournisseur des 500 véhicules officiels des JO de Pékin soigne sa future clientèle.
Et si vous voulez absolument savoir à quoi ressembleront
les voitures de ces petits dans vingt ans,
le constructeur a concocté un site
en allemand ou en anglais, cela reste  assez vague, très vague...

21:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : auto, transport, mobilité | |  Facebook |

07/09/2008

Mozart y passa...

Mozart%202.jpg   ... à Moudon, traversant la Suisse  pour regagner Vienne après une tournée européenne de plus de 3 ans. C'était en 1766. Wolfgang Amadeus avait dix ans. Déjà compositeur de sa première symphonie, il venait de donner deux concerts pour les notables lausannois à l'Hôtel de Ville de la Palud.

La famille voyageait dans sa propre voiture mais changeait de  cocher et de chevaux à chaque étape, ce qui fut fait à Montpreveyres, Moudon et Morat.

Une association s'efforce de retracer l'itinéraire suisse du compositeur (www.mozartweg.ch) . Pose d'une plaque commémorative, discours et récital d'orgue d'Anne Chollet au Temple Saint-Etienne lors de ce samedi pluvieux.

Et puis, un concert Mozart aura lieu samedi 13 septembre au temple de Prangins (à 18 heures).

Moudon est également une étape sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Selon l'adage, la pluie du matin n'arrête pas le pèlerin.

(6 septembre 2008)

moza.JPG

02:19 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mozart, moudon | |  Facebook |