07/11/2011

COULEUR D'AUTOMNE

2011 11 05_0114.jpg
Est-il de vrais yeux ?
Nulle ne songe à m'aimer un peu.
C'est la Complainte de l'automne monotone de Jules Laforgue. " Allons,  (...) en rêvant de la petite qui unirait
                                                                                                                     Aux charmes de l'oeillet ceux du chardonneret. "
Pâquerettes, primevère dans mon jardin, rouges coquelicots dans celui du voisin. Pourtant, c'est l'automne et il faut bien s'y faire.
Eté indien, dérèglement climatique ? Jeunisme de la nature et des saisons ?
2011 11 05_0105-copie_modifié-1.jpg
Je suis venu te dire que je m'en vais, comme dit si bien Verlaine “au vent mauvais” 
Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.
(Littoral Neuchâtel, 5 novembre)
ajout: avec des photos de celui qui nous manque et une mélodie qui nous accompagne depuis... 1973 !

Les commentaires sont fermés.