28/08/2011

Môtiers 2011

2011 08 21_0717.jpg

 

 

Môtiers 2011, Art en plein air vaut bien une petite balade. A faire jusqu'au 18 septembre. Sinon, il faudra attendre quatre ans pour voir de nouvelles oeuvres.

Il paraît que c'est le rendez-vous incontournable des amateurs d'art contemporain. Soit, mais la découverte des 69 oeuvres s'avère être un jeu de piste.

"Précisons en passant que la balade artistique d’environ trois heures n’est pas de tout repos et s’adresse plutôt à un public ingambe! "

Avis d'un amateur éclairé dans une critique sur laquelle il faut revenir. Mais ingambe? J'ai vu plus de jeunes enfants que de vieilles cannes...

De toute manière, il n'y a pas d'âge pour éprouver les rapports entre nature et culture!

Oeuvres à découvrir dans le plein sens du terme, telles les images projetées dans une grange passée inaperçue, montrant une mine d'uranium, matière première grâce à laquelle ces images se révèlent...

Plus visible, un squelette ou plutôt, une ossature de baleine Life size derrière les colis abandonnés par Katja Schenker.

Quand plane l'ombre de Rousseau, la nature l'emporte. L'effigie de son nom en lettres de néon, lumière de Las Vegas, faisant face à la gare, n'est qu'un leurre. il n'y a pas de disco ici. Juste quelques distillateurs d'absinthe.

2011 08 21_0700.jpg
EN ROUTE (Eric Hattan). J'ai bien aimé ces deux garages. Le premier contient une sculpture mobile (un vulgaire balai de riz plongé dans un seau) qui empêche une voiture de s'y garer...
Le second accueille des photos  d'autres garages, qui pourraient contenir des sculptures... etc  !
2011 08 21_0705.jpg
La balade artistique se poursuit. Je recommande la lecture de la critique éclairante de Pierre Jeanneret, une vieille connaissance, à découvrir  ici sur nos blogs.
Pour l'heure, je continue à folâtrer derrière ces jeunes femmes. Précieux fil d'Ariane...
2011 08 21_0713.jpg
Perdus dans les bois, des personnages issus de romans-photos communiquent à la recherche du sens...
2011 08 21_0715.jpg
Dans mon roman-photos, Ariane pose son chapeau, créant une "oeuvre" très éphémère sous le regard très impassible du troll jurassien de Sylvie Fleury.
2011 08 21_0721.jpg
Endroit mythique, absolument. Rousseau y séjourna longuement de 1762 à 1765. Il y fut chassé à coups de jets de pierres. 2011 08 21_0723.jpg
Ariane a repris son chapeau.
E la passegiata va ...
 
2011 08 21_0731.jpg

 

Commentaires

Marie et Pierre-André Delachaux ont relevé une fois de plus le défi qui consiste à faire sortir l'art contemporain des galeries en l'intégrant, fût-ce à titre temporaire, dans une Nature qui aime se laisser surprendre.

Comme l'art, à notre époque, ne cesse de "questionner" en boucle, il y a ici de quoi réjouir les mânes de Rousseau, le promeneur solitaire qui trouva peut-être, dans cette même nature de Môtiers (où il vécut un temps), l'inspiration de son oeuvre à contre-courant d'une pensée qui s'enlisait depuis trop longtemps.

Écrit par : Santo Cappon | 28/08/2011

Salut Santo !

Il est loin le souvenir de Djerba. Et pourtant ,je ne pensais pas que tu passerais un jour si proche de notre demeure, nous habitons une maison proche de Môtiers, dans l'Ancienne résidence D'été d'Edouard DESOR. géologue.naturaliste humaniste...Il organisait des rencontres entre savants du monde dans un esprit de fraternité,Il est parfois considéré comme l'un des premier instigateur de congrès internationaux.haut lieu historique.
Bref,cette demeure S'appelle COMBE-VARIN. située au sud de La vallée de la Sagne et des Ponts ,seule bâtisse rattachée à la commune de Noiraigue (NE) (Val de TRAVERS)... A bientôt donc! Fernand

Écrit par : Fernand STUDER | 31/12/2011

Les commentaires sont fermés.