01/03/2011

Trop salé, trop sucré

La musique adoucit les moeurs,c'est bien connu. Par contre, le fait que le bruit n'adoucit pas les mets est bien moins connu.

Valentina Lisitsa, on en redemande! Des encore selon l'expression consacrée de langue anglaise. A Séoul, Valentina en était à la quatrième pièce bissée. Après des morceaux de bravoure, elle aborde une page que tous les débutants s'efforcent de jouer. Avec une légèreté de chat sur braise.

Vous avez pu remarquer que les plateaux repas des compagnies aériennes se révèlent souvent particulièrement fades. La Dresse Ellen Poliakoff, une chercheuse de l'université de Manchester a voulu en connaître la raison. Suite à une batterie de tests à l'aveugle (pour ne pas être influencé par l'aspect de la nourriture), on a constaté que la sensibilité à la saveur diminuait en fonction du bruit de fond. Constat valable tant pour le sucré que le salé.

En revanche, une musique agréable pouvait augmenter la saveur des plats. Ainsi des enfants qui finissent leurs légumes lorsqu'ils entendent  leur chanson préférée.

Une découverte qui n'a rien de surprenant. Si l'on confronte les pratiques de l'industrie agro-alimentaire ( voir les soupes à la tomate d'ABE) avec les recommandations de santé publique, on comprend un peu mieux de quoi il retourne.

Mieux vaut déjeuner en paix. A bon entendeur, salut !

DSC_0087.jpg

11:34 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lisitsa, abe | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.