18/02/2011

La maison de Pierre Viret

Viret.jpgLa demeure de Pierre Viret a fort belle allure sur la photographie qui illustrait l'article de Gilbert Salem (24 heures, 15-16 janvier 2011), article que l'on retrouve sur son blog.

Le Réformateur vantait l'élégance du bâtiment qui disposait d'une tour, démolie en 1731.

L'ancienne cure de la Madeleine a été sérieusement remanié au milieu du XVIIIème siècle.

Dès lors, on peut facilement la confondre avec le bâtiment du café du "Vieux-Lausanne" achevé en 1796. Avant d'être un bistro, cette maison abrita, de 1837 à 1847, l'Ecole Normale des filles!

Quant à la maison "Viret", elle subsistait comme cure jusqu'en 1839. Puis, elle fut affectée à l'Ecole supérieure des Jeunes Filles jusqu'en 1888.

Le monument consacré à Pierre Viret dans sa rue n'incite guère à s'y attarder. J'ai le souvenir d'une fontaine asséchée et l'artère qui prolonge le pont Bessière est des plus sinistres... Pour éviter de s'y égarer, un passage sous-voie relie depuis 1975 la partie inférieure et la partie supérieure des Escaliers du Marché.

Je compare la photographie avec le dessin à la plume fait par mon aïeul (en 1887, ce qui fait un bail). On y reconnaît le même bâtiment. Pour lever mes derniers doutes, j'irai voir la maquette de la ville au 200e au Musée Hstorique de Lausanne.

DSC_0040.jpg
Emile Fivaz, dessin à la plume, 1887, 24 sur 30 cm.

10:15 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre viret, lausanne | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.