13/07/2010

la plage éphémère

et même très "effet mer" pour un dépaysement. On ne se croirait pas au pied du Jura, à quelques hectomètres de la source de la Venoge!

Nous sommes en pleine "vaudoiserie" dans un site méridional. Un sacré hommage à Jean Villard-Gille et à son poème écrit voici 56 ans déjà.

 

La Venoge !

Un fleuve ? En tout cas, c’est de l’eau
qui coule à un joli niveau.

DSC_0032.jpg

Elle est née au pied du Jura,
mais, en passant par La Sarraz,
elle a su, battant la campagne,
qu’un rien de plus, cré nom de sort !
elle était sur le versant nord !
grand départ pour les Allemagnes !
Elle a compris ! Elle a eu peur !
Quand elle a vu l’Orbe, sa sœur
– elle était aux premières loges –
filer tout droit sur Yverdon
vers Olten, elle a dit : «Pardon !»
la Venoge !

«Le Nord, c’est un peu froid pour moi.
J’aime mieux mon soleil vaudois...

DSC_0040.jpg


Elle tient le juste milieu,
elle dit : «Qui ne peut ne peut !»
mais elle fait à son idée.
Elle dévoile ses charmes en pédalo... La plage éphémère est la réalisation des Amis du Château de l'Isle qui ont voulu marquer le tri-centenaire du plan d'eau qui parachève cette belle demeure à la Mansart.

De quoi, aussi, prendre patience avant la brocante réunissant une centaine de marchands dans les jardins du château, le premier week-end de septembre...

 

DSC_0033.jpg

 

 

 

 

 

22:35 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'isle, venoge, gille | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.