27/06/2010

Les caisses à savon à Sarzens

DSC_0049.jpgSuivant le conseil avisé de PJR sur ces blogs, il valait la peine de jeter un coup d'oeil sur la 18e édition de cette compétition.

Plus encore que sur le Rocher monégasque, toute la population vit à l'unisson  la course. Les bourdons (sobriquet des habitants) se mobilisent et vibrent au rythme des  folles descentes.

Le Grand Prix de Monaco craint en matière de popularité devant cet enthousiasme général !

Vivre  à l'unisson, encore un lieux commun mal à propos: les bolides mus par la seule attraction terrestre ne rugissent pas comme des formules 1 !

A considérer par l'âge moyen des pilotes, Sarzens est en passe de devenir une véritable pépinière de pilotes...

Des pilotes très concentrés avant le départ...

La caisse à savon en tant que concept car est d'origine fort ancienne. De mon temps (en 1950), alors que le savon avait cédé la place au Persil, on se contentait d'une simple planche et de deux lattes sur lesquelles étaient fixés des roulements à billes. Récupérés dans un garage, comme les chambres à air de camion qui faisaient office de bouée pour les baignades.

 

Témoin de l'évolution technologique, les diverses caisses visibles dans le pit lane de Sarzens.

Monoplaces, biplaces et même roadster à cinq places.

 

 

 

Enfin des véhicules d'inspiration peu ou prou locale...     

                

DSC_0047.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSC_0042.jpg

DSC_0035.jpg
DSC_0020.jpg
DSC_0034.jpg
DSC_0014.jpg

Commentaires

Merci d'avoir suivi ma suggestion. Vous m'aviez fait découvrir la belle plage de Gletterens l'an passé. Alors c'est un prêté pour un rendu! Et vous avez fait là un joli reportage, un de plus.

Écrit par : PJR | 28/06/2010

Les commentaires sont fermés.