20/04/2010

L'autre général

Extrait de la FEUILLE D'AVIS DE LAUSANNE du vendredi 8 avril 1960, au lendemain de la mort d'Henri Guisan.

"Henri Guisan, né à Mézières, apès avoir suivi l'école primaire de ce village, s'en vint au Collège classique, puis au Gymnase de Lausanne.

C'est là qu'il eut... Mais laissons-lui la parole:

Le Général: - Parmi mes camarades, je crois qu'il y en a un qu'il est particulièrement indiqué de signaler. C'est le camarade à côté de qui j'étais sur les bancs du Gymnase, décédé maintenant, le général Voruz (ou Voruze, pour prononcer ce nom à la française), dont la famille est originaire de Moudon.

M.Gafner: - Deux généraux dans la même classe en Suisse, c'est assez rare!

Le Général: - Futurs généraux! Nous étions toujours ensemble. Je dois dire qu'il a fait une brillante carrière dans l'armée française et qu'il est malheureusement décédé il y a quelques années...

 

Des propos recueillis lors d'un entretien à Radio Lausanne en 1953 !  Mais retrouver les traces dans la postérité de "l'autre général" , Robert Voruz, est une autre paire de manches!

Les Moudonnois  ont consacré une rue, dans un nouveau quartier près de Grangeneuve, au contemporain d'Henri Guisan. Robert Voruz a été l'attaché militaire français à Londres avant la Seconde Guerre mondiale. Pour en apprendre plus, il vous faudra consulter les archives de l'histoire militaire britannique.

DSC_0001.jpg

Commentaires

Le Chemin du Général Voruz n'est pas à côté de Grangeneuve mais de Grange-Verney. Le quartier n'est pas tout nouveau, pas vieux non plus, j'y habite depuis sa construction en 1988.

Écrit par : Coenegracht | 08/04/2014

Les commentaires sont fermés.