23/11/2009

Meystre peintre

fm56 015.JPG

 

Depuis 15 ans et comme chaque année à pareille époque,

Frédy Meystre expose dans sa maison-atelier de Corcelles

ses dernières créations.

Le "peintre-paysan" nous livre ici une riche moisson avec une palette

de couleurs renouvelée.

Montée en puissance; ses tableaux gagnent en profondeur et nous avec.

Que seraient les critiques d'art sans les artistes? N'étant ni l'un ni l'autre,

je ne peux que constater que l'on s'éloigne du pittoresque bucolique et des "beaux ciels broyards" bien vus par un peintre campagnard pour toucher à l'universel, à l'intemporel.

A admirer sans réserve. Les premiers visiteurs ne se sont pas trompés. Blancheur de pivoines, transparence de marines... puisque c'est ainsi qu'on nomme le genre, dans la profondeur et la transparence d'un lac. Frédy devenu peintre animalier aussi dans des sujets domestiques respirant la sérénité.

 

fm56 009.JPG
Portes ouvertes dans la galerie de l'artiste les samedis et dimanches de 14 h 30 à 18 h jusqu'au 13 décembre 2009
Route des Bays 20, 1562 Corcelles- près-Payerne
C'est ici que l'on pousse la porte (fermée pour la photo, pour le vitrail réalisé par Yoki )fm56 011.JPG
A chacun de se faire une opinion. Moi, j'ai aimé.
Devenu un peu plus intelligent en ayant vu dans un tableau ce que j'attendais d'un tableau.
Lu quelque part que Meystre, autodidacte avait été attiré à son art par Turner...
Entendu que "ça manquait de couleurs"... Au-delà des jaunes pétants des tournesols et du rouge des coquelicots envahissants au temps des impressionnistes, je me résouds à porter aux nues notre artiste
(déjà au fronton d'un collège vaudois!)
DSC_0019.jpg
Dire que des gens confondent photo et peinture, concentrés sur le sujet d'une image...
Mais, c'est encore une autre histoire!

Les commentaires sont fermés.