24/06/2009

Solferino et autre souvenir

bataille_de_Solf.jpgLa bataille de Solferino livrée par l'armée franco-sarde contre les Autrichiens, le 24 juin 1859, à laquelle plus de 330 000 hommes s'affrontèrent fut une abominable boucherie qui laissa sur le champ de bataille, faute de secours, quelque 39 000 victimes.

Henri Dunant qui en fut le témoin publiera trois ans plus tard Un souvenir de Solferino.

 Document marquant qui donnera naissance à la Croix-Rouge (1864).

 

1859 Dans une ancienne chronologie de la Suisse, je lis que cette date marque la fin du mercenariat et l'interdiction du service militaire à l'étranger. Intéressant mais j'ignore le pourquoi du comment.

Cette interdiction aura donc duré au moins 150 ans. Des soldats suisses sur l'océan sont en vue mais ils ne sont pas encore montés à bord.

Bien entendu, cela me ramène à l'histoire déjà évoquée sur une Croisière supranationale. Je me vois encore un samedi matin alors que je préparais mes effets militaires, en roulant ma capote, le facteur sonna et m'apporta un télégramme me sommant de me rendre sur le paquebot France. La date coïncidait avec un cours de répétition. Boosté par l'enseignement du professeur Henri Rieben, moi-même européen convaincu, je ne voyais pas les difficultés. Mais c'est grâce aux calculs ingénieux d'un fourrier que je pus enfin passer une semaine de cours de répétition sur le France au bout de quelques jours stressants et un déplacement des plus rapides.

En ce soir de mars 1969, je me trouvais au grand bar du vaisseau emblème de la CGT. Je me souviens que l'on pouvait y goùter 56 whiskies différents. En dépit de ma timidité, je proposais à un quarterons de hauts fonctionnaires de détourner le France sur Cuba! L'idée fut examinée avec sérieux.

telegr.jpg

Les commentaires sont fermés.