28/05/2009

Grippe porcine, on ne sait pas tout

avaaz 014.jpg(Genève, 27 mars 2009, 17 heures) Un billet comme un simple hommage au travail des photographes d'agence. Sans image, l'information ne passe pas.

Une centaine de cochons roses en carton ont été plantés mercredi devant l'Organisation mondiale de la santé (OMS) par un réseau internet de citoyens qui réclame une meilleure régulation des élevages de porcs industriels après l'apparition de la grippe porcine, selon l'AFP.

La modeste manifestation devant le siège de l'OMC signait la remise d'une pétition signée par plus de 225 000 membres d'Avaaz.org ( the largest global online advocacy network ) provenant de 221 pays et territoires. La pétition a été remise auprès de l'OMC. Alice Jay, directrice de la campagne a pu s'entretenir avec le Directeur de la Sécurité alimentaire de l'OMC. Selon ses déclarations à une chaîne TV hispanophone, un des rares médias présents, l'entretien a été constructif: l'OMS transmettra le dossier à sa direction régionale.

La pétition a également été adressée au Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Dr Jacques Diouf. Elle demande de retravailler le lien qui avait été primitivement établi entre le triple hybride de la grippe A (H1N1) et les méga-porcheries industrielles "sales, dangereuses et inhumaines".

Elle rappelle que le premier cas de grippe porcine avait été constaté au Mexique sur un petit garçon de la région de Veracruz, non loin d'une gigantesque ferme d'élevage de porcs appartenant à une compagnie américaine, leader mondial des produits de charcuterie.  Entre temps, la compagnie a démenti tout lien avec la présence du virus. Il n'en demeure pas moins que les grands lacs de lisiers constituent un facteur de maladies et un risque pour l'environnement. Selon de nombreux scientifiques, ces grandes usines constituent des bombes sanitaires 

 Lors de l'assemblée générale de l'OMS du 20 mai dernier, son Directeur, le Dresse Margaret Chan, avait reconnu que l'on ne savait pas tout. La grippe se transmet par aérosol (72% des passagers d'un avion seraient touchés après un vol de quatre heures) mais d'autres vecteurs ou risques de mutations ne peuvent être exclus. Des travaux fondamentaux s'avèrent indispensables...

avaaz 031.jpg
Blagueur was here. Au centre, Alice Jay, responsable de la campagne:
avaaz 048.jpg
Et un dernier clin d'oeil: un jeu d'enfant et peut-être un grand pas pour l'humanité!
avaaz 032.jpg

 avaaz.org   Contact presse:

Alice Jay +34608934971  or media@avaaz.org

avaaz (ce qui veut dire voix dans plusieurs langues) est une communauté de 3,5 millions de membres.

 

01:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : avaaz, who, oms, genève | |  Facebook |

Commentaires

Oui, il faudrait aller beaucoup plus loin dans l'analyse... et il faudrait aussi en parler aux citoyens plutôt que de compter les cas apparus en Suisse (tiens, un premier cas, oooooh, un deuxième... eeeh voici le troisième et hop... un quatrième...etc.).

Vous avez certainement déjà repéré cet article paru dans "The Independent" (et depuis traduit en français sur Contreinfo) :

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2696

Daniel

Écrit par : Dani | 28/05/2009

Au final tant de polémique pour ça ! Le virus de la grippe A étant encore moins meurtrier que celui de la grippe saisonnière. Le grand perdant dans cette affaire est l'État avec son stock de 70 millions de dose restant à écouler et sa crédibilité. Mais qui au final va payer ces vaccins, c'est nous ^^ Enfin je ne reproche pas à notre gouvernement d'avoir acheté toutes ces doses, le principe de précaution se comprend et se prévaut à mon sens. S'il s'était déroulé le phénomène inverse ( grippe très meurtrière et peu de vaccins ), je n'ose imaginer les dégâts sur tous les points. Voyons la chose ainsi et remercions l'état de bien prendre soin de ses concitoyens ;)

Écrit par : Jeux | 22/01/2010

De mon point de vue, le bilan est là : Il n'y a pas eu d'épidémie massive, l'action du gouvernement n'a pas été futile. On peut effectivement reprocher un mangue d'organisation et de cohérence au niveau de la campagne de vaccination, les médecins généralistes auraient dû pouvoir vacciner en cabinet. Au moins, cette pandémie restera une "bon" exercice d'entrainement.

Écrit par : Blague | 27/01/2010

Tiens, la grippe A, je l'avais presque oublié. Je crois d'ailleurs que tout le monde l'a "presque" oublié, ne laissant qu'un vieux souvenir d'une cacophonie mondiale et surtout francophone ( On est pas champion pour rien !). D'ailleurs, on était pas sensé recevoir une nouvelle vague cette année ??

Écrit par : Jogos de moto | 01/09/2010

Les commentaires sont fermés.