24/04/2009

Je reviens du Salon du livre

tecla 002.jpg... un peu tard en raison d'un incident à l'insu du plein gré des CFF. Et je compte y retourner avant dimanche parce que après ce sera trop tard.

il n'y a pas que les trains qui déraillent. Quand les plus grands fournisseurs d'accès tombent en panne en pleine nuit, on ne blogue plus et votre belle prose finit en cul-de-sac. Ou même au diable vauvert, sans laisser de trace.

Les livres ne tombent jamais en panne. Je me le tiendrai pour dit. Et les romans tombent encore moins en panne parce qu'ils décrivent une trajectoire, un parcours. Mathématique. Pendant que j'essayais de me raccorder vainement à la toile, j'ai repensé à cette singulière révélation de Calyxte Beyala entrée en littérature parce qu'elle se sentait incapable d'aller plus loin qu'Einstein. Comme quoi la question, avoir la bosse des math ou de ne pas l'avoir, n'est qu'une vue de l'esprit assez dommageable pour l'individu.

Autre interrogation probablement futile. Ce salon du livre est également celui de la presse. Celle-ci joue un rôle essentiel, voire excessif en cette période, dans la diffusion de l'écrit. Le livre ratisse large, des moins de 7 ans au plus de 77 ans. Ces deux extrêmes étant particulièrement bien représentés parmi les visiteurs. Il faut venir avec un esprit candide à ce salon qui reste celui de la découverte!

Ecrit et presse, de plus en plus virtuelle, sont complémentaires mais également en concurrence. Pas seulement en volume. J'ai entendu dire qu'il ne fallait pas confondre promotion de la culture et culture. La nuance est de taille.

Selon les derniers sondages en cours (cf. Les Quotidiennes), il y a encore plus de Romands attachés à leurs livres qu'à un prochain retour de l'ours.

Plutôt rassurant, non? Venez au Salon. En prime (bonus), vous bénéficierez de l'entrée au Zizi sexuel, l'expo ainsi qu'à celle d'europ'art'09!

Située un peu à l'écart, on y voit de belles choses, très à l'aise pour reposer son regard.

Images en vrac. C'est encore le Salon de l'éducation: les plus jeunes deviennent des experts en sciences forensiques et les plus âgés experts en orthographe. Et je tiens à la dernière image: je suis revenu moins c.. du Salon!

tecla 078.jpg
tecla 077.jpg
tecla 061.jpg
tecla 093.jpg

05:56 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salondulivre.ch | |  Facebook |

21/04/2009

La maison qui brûla

Les fioritures et les arabesques des papiers peints évoquent les vacances de mon enfance dans la maison de ma grand-mère maternelle dans le canton de Glaris. Vieille demeure aux parquets craquants. Le soir, je m'efforçais de suivre les entrelacements des roses sur le mur jusqu'à ce que la lumière disparaisse ou que je m'endorme.

Exercice de concentration apaisant comme les mandalas. Et qui me font penser aux exercices simples de la "méthode Vittoz".

"Lorsque vous serez devenu réceptif,vous jouirez bien plus de la vie et tout vous intéressera."

A la librairie de la Nef, maintenant disparue, je suis tombé sur un petit ouvrage étonnant du docteur Roger Vittoz, né à Morges comme Auguste Forel. Il exerça la médecine aux Brenets et aux Verrières avant de s'établir à Lausanne-Ouchy pour répondre à la demande d'une clientèle de plus en plus internationale. Il décéda le 10 avril 1925.

Wikipedia présente depuis peu un article à la mémoire de Roger Vittoz qui passe pour être un des premiers psychosomaticiens. Médecin simple et humble, il eut une intuition géniale sur l'activité du cerveau que les neurosciences actuelles permettraient de vérifier. Mais ses préceptes sont sans doute trop simples pour intéresser les chercheurs ou convaincre les patients.

 

Mais revenons à la maison de mon enfance. Bâtisse du XVIIIe siècle aux nombreuses pièces s'ouvrant les unes sur les autres. Avec des clochettes pour sonner les bonnes qui avaient été congédiées depuis belle lurette. Il y avait même une salle de bal avec porte à deux battants et plafond de stuck. Le dernier bal s'y tenu sans doute le 8 mai 1811 dans des circonstances qui mériteront d'être rappelées...

Une siècle et demi plus tard, peu après le décès de ma grand-mère, la maison au confort d'un autre temps brûla de fond en comble par une nuit glaciale de janvier.

mollis.JPG

 

 

 

 

 

 

01:03 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mollis, roger vittoz | |  Facebook |

14/04/2009

Le musée du papier peint

glion 002_edited.jpgOn le trouve dans une belle demeure seigneuriale dans le village de Mézières (FR), non loin de Romont sur la route en direction de Vaulruz et on le visite tous les après-midi de mercredi à dimanche.

Enfin un musée vide où seul les murs parlent. Je le conseillerais volontiers à cet inconnu qui faisait les musées en attendant le retour d'affection de sa belle avec laquelle il avait entretenu un commerce charnel. A vrai dire, je n'en sais rien. Mais je trouve que l'expression va bien avec les papiers peints collés par Jean-Georges de Diesbach vers 1770.

Un sien de parents, officier au service de la France, très au courant des dernières modes, ne se contenta pas d'arabesques. Pour briser des murs trop étroits, il y installa des panoramiques étalant un paysage idéal. Le dernier cri de l'époque à défaut d'écrans plats.

 

Détail du Salon brésilien. Autres infos sur www.museepapierpeint.ch Et pour ceux qui en redemanderaient, il y a le Musée de Rixheim près de Mulhouse mais là c'est: www.museepapierpeint.org !

glion 003.jpg
Et moi qui croyais que le papier peint ne se trouvait plus que dans les musées, j'ai rencontré un automobiliste qui en avait plein son coffre!
seeteufel+flred 031.jpg

12/04/2009

BONNES PÂQUES

pâques09 009_edited.jpg

A celles et ceux qui roulent les oeufs,

aux personnes qui doivent travailler,

à ceux qui pédalent entre Paris et Roubaix,

à tous les curieux qui auront cliqué sur ce blog

ainsi qu'à ces joyeuses lapines qui enterrent leur vie de jeune fille !

pâques09 011.jpg

10:17 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

11/04/2009

Courses publiques de SWISSTRAIN

La première course publique, le "train fondue" du 11 avril, avait pour destination Fribourg. Vu la faible charge, la double traction s'est avérée inutile!

De nombreuses excursions sont déjà agendées sur leur site. Voyage découverte lors de la prochaine journée du partimoine (13.9). A retenir aussi le déplacement à la 14th. convention of american railroadfans. Ce grand rendez-vous réunit tous les deux ans les fanatiques du chemin de fer à Adliswil. Et pour bien finir l'année, course de la Saint Nicolas en flèche rouge et visite du marché de Noël de Montreux.

La BDe 4/4 et une voiture salon dans la campagne fribourgeoise:

cousset 029_edited.jpg

 

16:01 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swisstrain | |  Facebook |