02/03/2009

Brandons 9

brandons9 062_edited.jpgCortèges dans une ville aux rues et places rebaptisées en l'honneur du plus célèbre écrivain de Payerne.

La très riche 114ième édition du journal carnavalesque Le Trou accorde une large place au "trou de mémoire collective des Payernois" mis en lumière (et en droits d'auteur).

Comme l'arroseur arrosé, les éditeurs profitent largement de la notoriété de Jacques Chessex en publiant quelques inédits. Le Journal des Brandons contient également des entretiens mémorables avec l'écrivain ainsi qu'avec le freerider Mat Rebeaud "deux stars que le monde nous envie".

Malgré les licences carnavalesques, on reste dans le politiquement correct (la censure ayant été assurée par Dieudonné!) ou, plus exactement dans le respect de l'Histoire.

POST SCRIPTUM: A l'instar  probablement de la majorité des lecteurs de 24 Heures (texte et photo à l'appui), je suis obligé d'amender ma vision par trop angélique. "l'inégalable mauvais goût" d'un récipient sanguinolent réservé à Chessex dépasse les ignominies d'un pays en guerre. Quand l'ombre du racisme plane sur les Brandons...

Pour rester dans le politiquement correct, mieux vaut se référer au débat tenu en début de semaine sur les hauteurs de Ropraz et dont on trouvera un excellent résumé ici. C'est du sérieux et j'y ai entendu dire que Payerne pourrait avoir besoin d'une psychanalyse, tant l'affaire prenait l'allure d'une lutte de classe.

Bref, j'ai rencontré samedi un petit qui n'en avait rien à f..., le sommeil du juste. Et le cortège coloré des enfants des écoles est un bien joli moyen d'intégrer les Payernois tout neuf dans la cité...

 brandons9 057.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

brandons9 077.jpgbrandons9 006.jpg

02:17 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : payerne | |  Facebook |

Commentaires

c'est comme vous voulez ! lok en tous cas moi j'aime iben votre billet.

Écrit par : Wiki | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.