03/02/2009

Aphorisme anachronique

...totalement hors de propos entre Lausanne et Genève. Mais qu'elle est belle cette affiche des CFF de 1944! Quant à la question de Marcel Duchamp, elle appartient définitivement au surréalisme!

Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains?

3aa.JPG

00:53 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cff | |  Facebook |

Commentaires

Oui, c'est vraiment joli les traverses!
Mais vous avez vu! Les traverses ne traversent pas la route: elle prennent du champ, comme l'aurait dit Marcel ou chanté Barrière (Alain).

Écrit par : Père Siffleur | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.