05/11/2008

CREUSEZ LES ALPES,

BILD0198.JPGQU'ON VOIE LA MER! Vous ne verrez pas la mer au Musée Historique de Lausanne au bout du tunnel en carton censé représenter la plus longue galerie ferroviaire du monde inaugurée en 1906 entre Brigue et Iselle.

En guise de mer, un sauna pour vous rendre compte des conditions de travail des mineurs. A proximité des caisses de Semplonite pour dynamiter la roche. Le creusement du tunnel aura nécessité  1 342 000 kilos d'explosifs.

19,8 kilomètres plus tard, la ligne du Simplon était ouverte.

Je me souviens du cinquantenaire. Les écoliers lausannois avaient été rassemblés le long du parcours du cortège officiel menant à Beaulieu. Ils devaient agiter un petit drapeau italien au moment du passage du roi. Mais était-ce vraiment le roi qui passa en trombe dans une grosse limousine?

Dans ces échos du Simplon - dont le percement commença du côté suisse il a exactement 110 ans, le 5 novembre 1898 - de nombreux documents illustrent l'importance de ce passage, fort usité depuis l'ouverture du tunnel du Loetschberg.

A noter que la route du col est en principe ouverte toute l'année depuis 1968.

Quelques modèles ferroviaires mis à disposition par la club Le Rail complètent l'exposition.

Ce club lausannois  d'amateurs ferroviaires fête son 60e anniversaire et il organise des portes ouvertes 

les 15 et 16 novembre prochains. Plan d'accès et détails sur leur site:

www.lerail.ch BILD0194_edited.JPG

03:27 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mhl, simplon | |  Facebook |

Commentaires

Une bien jolie bannière, celle de la chorale de Vevey l'Echo du Simplon (vers 1920). Cependant le tunnel du Simplon fut exploité en traction électrique dès sa mise en service.

Écrit par : blagueur | 14/11/2008

Les commentaires sont fermés.