29/09/2008

J'ai traversé le tunnel des déchets!

stefaneicher 039.jpg   Amis ferrovipathes bonjour!

Un parcours très intéressant (qui nous conduira à l'opéra) et qui amène le 60% des déchets non recyclables du canton à l'usine Tridel de Lausanne. En fait, seulement les deux tiers empruntent le rail au travers du tunnel baptisé Olivier Français (ceux de Lausanne arrivant par camion). Long de quelque 4 kilomètres, son coût s'est élevé à 75 millions de francs sur un investissement total de 360 millions pour le complexe de traitement des déchets.

Visite intéressante. Un brochure nous apprend que le coût du traitement est sensiblement inférieur à la moyenne suisse. Un sac poubelle de 10 kg éqivaut à 2,5 kg de mazout. En effet, l'usine produit de l'énergie pour environ 20 000 ménages (chauffage à distance, électricité).

stefaneicher 038.jpg
Portes ouvertes de Tridel complice du M2. Le voyage jusqu'à Renens dura une vingtaine de minutes. Pas ennuyeux pour autant que l'on ne se trouve pas à coté de la dame qui refuse que l'on ouvre les fenètres par crainte des mauvaises odeurs! Comme le prouve ma photo, ça ne sent rien. C'est propre et lisse. On pourrait même y accrocher quelques tableaux dans l'attente du NMBA...
stefaneicher 022.jpg
Voyageurs du dernier convoi: Olivier Français et Daniel Rosselat. Comme je ne suis pas papa razzo, vous ne verrez pas la photo. Tridel c'était aussi le musée FMR et ses concerts de la nuit de samedi qui attira plus de 3000 spectateurs. Sans transition, sinon par le rail, pour rappeler que l'opéra entre en gare de Zurich. La Traviata au milieu des voyageurs, c'est sur Arte mardi soir.

21:44 Publié dans ferrovipathes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tridel, cff, m2, la traviata | |  Facebook |

Commentaires

Ce tunnel va faire des émules. Je me réjouis d'emprunter le tunnel Robert Cramer de la CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) et de me bronzer sur la plage promise dès 2013.

Écrit par : pivert | 30/09/2008

C'est vrai que ça sonne assez prétentieu d'avoir une place, une rue, un tunnel à son nom de son vivant ;-)

mais j'imagine que ça devait être sympa de pouvoir circuler dans ce tunnel! je regrette de ne pas avoir pu être de la partie. Merci pour le 'reportage'!

Écrit par : christophe | 30/09/2008

Les commentaires sont fermés.