30/08/2008

Encore une image folklorique

...de la 34e Rencontre de Fribourg qui s'achève en beauté ce dimanche. Occasion de découvrir les cultures du monde!

Un souci général pour l'avenir (exprimé lors du Kiosque à musique): faire venir les groupes de pays situés hors de l'espace Schengen.

Belarus et Cuba côte à côte pour le plaisir des yeux et des oreilles

rfi 061.jpg

12:58 Publié dans coup de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rfi, fribourg | |  Facebook |

28/08/2008

Presse futile

 111_edited.JPGPresse futile, presse inutile. Titre de l'ouvrage de Roger de Diesbach (Slatkine 2007) dont les 470 pages m'ont accompagné cet été. Mémoires d' un " baroudeur-vagabond curieux de tout" ... aimant aller au fond de choses. Une lecture qui permet de se plonger dans une histoire récente loin d'être achevée. Que ce soit sur la frilosité de la grande multinationale veveysanne ou celle de la Grande Muette, des articles actuels montrent que le journalisme d'investigation a encore un bel avenir. Certes, l'affaire Jeanmaire, ce n'est pas celle de Roland Nef...

Le terme de baroudeur, employé par Pierre Châtel dans la préface, me semble bien imagé. Dans une course cycliste, le baroudeur est celui qui fait l'animation et l'intérêt de l'étape et qui pourtant n'en tire ni gloire ni or.

On sait de quoi est fait le nerf de la guerre. Les lignes portant sur Edipresse, l'incontournable géant (page 465) sont devenues très actuelles...

En parcourant le quotidien auquel je suis abonné, je m'étais fait d'étranges réflexions. De quoi sera-t-il fait pendant le "creux de l'été" 2009 sans les quatre, cinq pages sur l'Euro ou les JO? Avez-vous remarqué que la taille des photos, mauvais présage, augmentait au détriment du contenu rédactionnel? Quant à la publicité dans la presse écrite, elle n'a guère profité de ces événements majeurs.

Le sondage lecteurs de 24 Heures de mardi 26 août confirme mon sentiment: les charmes de Pékin et du sport n'ont pas convaincu. Nous sommes des consommateurs captifs de la radio et de la télévision (merci Billag!). La presse écrite a du mal à garder ses abonnés (merci pour les gratuits!).

Que faire? Mettre un autocollant sur ma boîte à lettres "Pas de publicité" afin de sensibiliser les annonceurs qui, au-delà d'une vision à court terme trompeuse, ont aussi une responsabilité.

"La liberté de presse, soeur de la démocratie". Deux concepts à tendance hélas obsolète. A qui la faute?

Le devoir d'information, ce n'est pas ringard!

Selon notre auteur, les journalistes sont les chargés de transparence de leurs lecteurs.

RolleiiOne 022_edited.jpg Fribourg, 4 juin 2008

19:17 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : médias, edipresse | |  Facebook |

26/08/2008

Rencontres folkloriques internationales

La 34e édition des Rencontres se tient à Fribourg jusqu'à dimanche avec quelques spectacles décentralisés. Ainsi ce mercredi les Staviacois pourront apprécier castagnettes et flamenco du groupe Andalucia Doz. Egalement au programme, l'ensemble national Ergyron venant de Tschoukotka. Ambiance et contraste garantis!

Le Tschoukotka est une région autonome de Russie située vers le détroit de Béring. Aussi étendue qu'une fois et demie la France, elle comprend seulement 53 000 habitants. Elle est présidée par... Roman Abramovitch, le magnat du pétrole et propriétaire du Chelsea. Nommé gouverneur par Poutine en 2000, il devrait maintenant, élu démocratiquement grâce à ses bienfaits, présider le conseil de la région. Ne demandez pas des précisions. Petit détail: lors du cortège de mardi en ville de Fribourg, la bannière de la région était accompagnée du drapeau russe.

  Une ravissante Tsouktche défilant et de beaux costumes andalous...

rfi 047_edited.jpg

 

rfi 066.jpg

22:50 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rfi, fribourg | |  Facebook |

24/08/2008

Les enfants de la télé

La télé peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu'il s'agit de chaînes qui s'adressent spécifiquement à eux.

Cette phrase devra défiler sur l’écran des chaînes pour enfants, en France, dès le 1er novembre, décision du CSA – Conseil supérieur de l’audiovisuel français, qui publie un document énonçant clairement son avis défavorables aux chaînes de TV destinées aux enfants de moins de 3 ans.

La citation de mercredi dernier à Médialogues de la RSR. Je ne sais pas si une telle mise en garde aura plus d'effet que les warnings sur les paquets de cigarettes. Ayant des petits-enfants, la thématique ne me laisse pas insensible. En décembre 2007, Alain Maillard avait interrogé l'auteur du livre sur la question, ce qui m'avait incité à dire ceci:

"Les enfants regardent trop la télévision. C'est devenu un lieu commun. Encore faut-il s'interroger sur le contenu des programmes proposés aux enfants et ce q'il est convenu d'appeler suivre un programme de télé. Mon enfant n'est pas un coeur de cible, ouvrage de Jean-Philippe Desbordes qui vient de paraître (Actes Sud) s'interroge sur une véritable problème de santé publique au même titre que la malbouffe. Diète éthique et détiétique..."

Le zapping n'est pas un jeu (d'enfants!). Laissons nos gosses rêver!!!

seeteufel+flred 070.jpg

 

09:00 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : médialogues, tv, desbordes | |  Facebook |

23/08/2008

La fin du monde

 

"Moi, je pense que la fin du monde est derrière nous." C'était Jean Romain au grand huit à la radio vendredi matin.

Moi, je pense que c'est une très bonne nouvelle. Plus de questions métaphysiques. On va enfin pouvoir travailler et faire la fête (et surtout faire la fête, thème du débat de ce G8).  Et notre philosophe d'enchaîner sur un ton péremptoire:"Je pense que cela s'est passé dans le dernier tiers ou le dernier quart du siècle passé."

Je n'ai rien vu venir et je n'ai aucun souvenir de l'événement mais je ne peux mettre en doute cette information qui me réjouit vraiment. Enfin table rase... Toutefois, la date butoir du monde me pose problème pour tous ceux nés après cette date fatidique.

Les jeunes, demeurés dans l'ignorance et l'innocence, étaient pourtant bien au centre de ce débat sur perspective de bottelòn. D'ailleurs, le benjamin des invités, qui n'a pas connu la fin du monde, a su relancer le débat en affirmant qu'entre les bitures-express dans un squat interdit et une petite bière à 25 francs dans un local branché, les possibilités publiques de rencontre avaient une nette tendance à se rarifier...

Jeunes oubliés, on oublie que nous avons été jeunes. D'où notamment ce consensus à prendre des mesures de protection de la jeunesse (qui nous engagent guère quand on a dépassé l'âge seuil) tout en oubliant de les appliquer de façon efficace et cohérente. On préfère parler d'atteinte à la propriété et de nuisance sonore.

Mon pote d'antan avait sans doute pas tort: "arrêtez le monde, je veux descendre". Voîla chose faite!

stop 024.jpg

03:43 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |