17/08/2008

La persévérante de mes voisins

Depuis trois jours et trois nuits, elle tourne inlassablement dans le jardin de mes voisins. Comme la pelouse est plutôt grande, elle a fort à faire. Arrivée en limite de propriété, elle rebondit comme une boule de billard. Et quand elle n'a plus de jus et que le soleil est couché, la tondeuse hybride se rend comme une grande à son port d'attache pour s'abreuver. Son parcours aléatoire au milieu des obstacles me fascine.

Il n'y a pas si longtemps, le père de mes voisins engraissait deux moutons pour le même usage. Ils appréciaient mes pommes alors que la machine ne réagit pas à mon regard interrogateur. Ce progrès a-t-il le don de m'agacer vraiment?

Changement de paradigme, comme ils disent (pas mes voisins)? Remarquez que le progrès était déjà dans l'air. Le père (qui portait le même nom et le même prénom qu'un célèbre astronaute vaudois) me rendant visite m'avait demandé: "toi qui a Internet, tu peux me dire si machin est au café du Pont?". Evidemment, il n'y avait pas de caméras dans ce café fermé depuis.

tondeuse 003.jpg

21:03 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.