11/07/2008

Romeo sur sa bécane

La belle étreinte de Samuel et de Magali au terme de l'étape menant de Saint-Malo à Nantes s'est jouée comme la version moderne de Romeo et Juliette. La rivalité entre Montaigu et Capulet sur ce Tour, c'est celle de Cofidis et d'AG2R: la belle Magali oeuvre comme attachée de presse dans l'équipe de son papa Vincent Lavenu, équipe délaissée par Samuel au profit de Cofidis. Le coeur a des raisons qui échappent à la logique sportive, quoique...

Cette image m'amène à une confession sur le défi de mes douze ans. En vacances chez ma grand-mère de le canton de Glaris, je décidai de rejoindre Lausanne en une étape. Pour éviter la montée vers le Chalet-à-Gobet, j'avais choisi de passer par le pied du Jura. Inspiré par les exploits de Louison Bobet sur Bordeaux-Paris, je devais couvrir les 280 kilomètres en moins de 13 heures. Je me souviens de mes doutes après une heure de route, d'avoir pu profiter de l'aspiration d'un vélomoteur vers Soleure et d'avoir contraint de poser le pied avant la légère montée entre Vaumarcus et Concise. C'est ici que je vidais mon dernier litre de Vivi-Cola. Ma consommation sur le trajet avait porté sur cinq de ses bouteilles à fermeture à baïonette. Un mot sur mon vélo à trois vitesses de la marque Rhona, acheté à l'Innovation pour la coquette somme à l'époque de 198 francs... A la tombée de la nuit, je touchais au but plutôt éreinté mais gonflé d'amour-propre.

Ce dernier exploit sportif remonte à ... 1957! Il me faut maintenant avouer ma motivation secrète. Elle porte le nom d'une jeune fille qui avait coiffé ma casquette de collégien lors du picoulet de la fête du Bois sur la Riponne (casquette achetée à la chapellerie Piotet et quel'on ne portait plus guère, hormis à cette occasion...). Mais voilà qu'un adulte avait deviné le mobile de ma course. Par fierté, l'amour-propre étant plus fort que l'amour, je fis demi-tour le lendemain matin. La motivation en moins, le retour se fit en deux jours. Et la dame de mes pensées ignore toujours le mobile et et l'existence même de ce déplacement gratuit!

P.S.: je n'ai jamais parlé à mon psy de cet acte manqué, sans doute lourd de conséquence.

Mon point d départ:

1357131[1].jpg

01:53 Publié dans cyclisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.