13/03/2008

Priorité aux voyageurs

 

Les CFF ont accordé la priorité au trafic des voÿageurs ce qui fait que des capacités manquent pour le transport des marchandises.

Le rail n'a pas été en mesure d'absorber l'accroissement du  frêt dans le transit alpin engendré par la bonne conjoncture. Problèmes complexes de régulation et de tarification...

Nouvelle citation "Tout est communication et tout est dans la communication"(B.Weibel) Encore aurait-il fallu qu'elle dépasse l'étage des chefs.

Gérer, c'est prévoir. Agir au lieu de réagir, ce n'est pas la même chose, quand bien même le système politique est contraint à prendre des décisions de principe sur la base des données qu'ont veut bien lui livrer.

Je ne suis pas lobbyiste et n'ai même pas d'opinion. Après 400 pages  de faits 12.03.2008et quatre ans d'enquête, on pourrait peut-être s'en forger une. Mais voilà...

dans les grandes lignes, le train aura déjà passé.

Les commentaires sont fermés.