13/03/2008

Poésie du rail

 

dans ces deux innocents tracteurs qui se suivent et ne se ressemblent pas. Double emploi, à Moudon, voici quatre ans? 

Les commentaires sont fermés.