13/03/2008

Il ne faut pas se fâcher des faits

 

Un des bons mots de Benedikt Weibel. Mais les faits sont têtus...

Au fait, photo prise il y a 14 mois, au moment de son départ. Elle illustre la différence entre CFF cargo et BLS cargo qui ne jouent pas dans la même ligue.

La SA BLS cargo, qui n'est pas dans les chiffres rouges, s'occupe des marchandises par trains entiers. Elle coopère depuis 2001 avec la Deutsche Bahn. Celle-ci deviendrait un nouveau concurrent en cas de fusion. La privatisation réclamée par l'ASTAG est une autre fausse bonne idée. Fausse parce qu'elle n'intéresse pas les clients de CFF cargo, bonne parce que le transport par route sur decourtes distances est plus avantageux est plus rapide.

Comme Napoléon disait. "La politique des Etats est dans leur géographie". Qu'il eut fallu méditer avant.

Ceci dit, notre machine est en piteus état. 31 exemplaires d'Em3/3 sont encore en service, dont une à Estavayer pour les wagons de Migros (client principal de CFF cargo avec 400 wagons journaliers).

 

Em3/3

Les commentaires sont fermés.