25/02/2008

Entre-deux

 

Comme le disait San Antonio, les idées préconçues sont des rails sur lesquels les individus se déplacent. Un groupe d'étudiant-e-s de l'Institut d'ethnologie de Neuchâtel vient chambouler cet ordre au MEN sur un espace de 70 m carrés. L'aéroport sert de cadre à ce questionnement des règles implicites de contrôles sociaux et identitaires. Au-delà, le voyage et la rencontre d'autres cultures, un moyen de remettre en question nos propres perceptions. Au milieu, la corde raide du funambule en tant que métaphore de la liberté.

 

bild kapo neuenburg

23:13 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

Commentaires

...et mon copyright ;-))

Écrit par : Henri le retour | 26/02/2008

Les commentaires sont fermés.