03/02/2008

La Belle Otero

 

La belle, pour une fois non recouverte de bijoux et dans un accoutrement désarmant pour celle dont la devise était La fortune vient en dormant, à condition de ne pas dormir seule. Ses seins auraient inspiré, en 1912, l'architecte qui dessina les deux tourelles qui coiffent le Carlton de Cannes... 

Celle qui avait décidé de quitter définitivement la misère, se retira à l'âge de 46 ans, perdit sa fortune par passion du jeu et mourut à Nice à l'âge de 97 ans en 1965.

 

otero

19:45 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.