11/01/2008

La nuit est une femme inconnue

(joli poème avec des bisous partout).

 

    La nuit est une femme inconnue
Le regardant au fond des yeux,
la fille demanda au passant étranger :
« Pourquoi ne fais-tu que passer, alors que j’ai
allumé chez moi ce grand feu ? »
« Jamais je ne m’arrête »,
lui répondit le voyageur. « Je suis poète,
je cherche seulement à connaître la nuit
avec sa lune au fond des puits. »

La fille alors jeta des cendres sur le feu
et l’étranger dans l’ombre entendit une voix
qui murmurait, bouche à oreille : « Touche-moi,
et tu la connaîtras, la nuit ! »
Paolo Antonio Cuadra

 

125.17

 

11:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.