17/12/2007

Première fenêtre

Samedi 1er décembre, je dois aller trouver "Sissi".

Bienheureuses, les communes qui jouissent (encore) d'une poste. A qui d'autre, sinon au facteur demander son chemin? Et comme souvent, on cherche au loin ce qui se trouve tout près!

Route de Mivelaz, étymologiquement centre du lieu comme Miéville... Route qui se dédouble et dont on ne sait pas où elle finit, où elle commence. J'arrive quand même chez Sylviane qui m'accueille d'un premier vin chaud. Je me présente et tente de dire où je crèche dans le village, au numéro 16... Un monsieur derrière mois:" il habite en face de chez Cherbuin" et tout le monde comprend.

C'est à la Rue Vers-chez-Cherbuin que l'Avent-ure se terminera le 24 au soir. Mais ce n'est pas le même Cherbuin!

Topologie, topographie... Il me sera plus facile de faire la statistique de litres de vins chauds que j'aurais pu avaler. Et comme dit ma fille anthropologue, en recherche d'emploi: "au début on manque de matériel...".  Importance des non-dits, des personnages suggérés.

"et puis eux? -Ils ne sont pas encore revenu du Supercross à Genève - Réponse de la belle-mère, donc mère de celui qui est attendu: - Ah bin, ils seront contents d'être ici, il y a mois de bruit!"

Je me ferai une image plus claire par la suite?

 

1er décembre

11:19 Publié dans Avent | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.